Opposée au FC Barcelone, l'AS Roma ignore volontairement Malcom

Commentaires()
getty
Une semaine après son transfert avorté à l'AS Roma, lui qui s'est engagé au FC Barcelone, Malcom affrontait le club italien ce mercredi, en amical.

Annoncé tout proche du club italien, le virevoltant ailier Brésilien avait finalement rejoint le FC Barcelone moyennant la somme de 41 millions d'euros, dans un revirement de situation qui n'avait pas vraiment été du goût du récent demi-finaliste de la Ligue des Champions. "Maintenant, au sein du club, nous examinons les options qui s'offrent à nous et nous voyons si nous pouvons monter un dossier. Il est vrai que rien n'a été signé, mais il y a beaucoup de messages avec les agents et leur président qui valent au moins la peine d'être évalués", prévenait d'ailleurs Monchi, le directeur sportif de l'AS Roma, au sujet d'un dossier pour lequel il envisage des poursuites en justice.

Un climat sous le signe de la tension entre les deux clubs, pas l'idéal avant de s'affronter. Car ironie du calendrier, romains et catalans se sont affrontés très tôt ce mercredi matin au Téxas, sur les terrains cette fois, dans le cadre de l'International Champions Cup. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Malcom pouvait s'attendre à vivre un moment particulier. "C'est quelqu'un que je ne connais pas, et dont je ne connaissais même pas le nom avant le rapprochement avec la Roma. Je n'ai aucune raison de le saluer", avait par exemple déclaré le défenseur grec Kostas Manolas au micro de ForzaRoma, d'une manière volontairement houleuse. 

L'AS Roma efface le nom de Malcom, qui répond par un but 

Dans un contexte avec autant d'étincelles, cela ne pouvait qu'être explosif pour les retrouvailles de l'ancien bordelais avec le club transalpin... Dès l'avant match, l'AS Roma annonçait la couleur au moment de communiquer la composition d'équipe du FC Barcelone sur son compte twitter. Une composition dans laquelle ne figurait pas le nom du Brésilien, pourtant titulaire pour son deuxième match sous ses nouvelles couleurs. Surréaliste. 

Si le fait de laisser un vide entre les noms de Sergi Roberto et de Cucurella devrait être apprécié par les tifosis qui, eux non plus, n'ont que très peu gouté à l'imbroglio Malcom, force est de constater que cela a pu motiver le principal intéréssé, lui qui a redonné l'avantage aux blaugranas à la 50ème minute en toute décontraction, seul face à un but adverse grand ouvert.Finalement, se sont bien les romains qui ont su se montrer renversants en l'emportant 4 buts à 2, quelques mois après avoir éliminé le Barça en Ligue des Champions, notamment grâce à un but de Kostas Manolas. Pour sa part, et ce malgré un parcours en Catalogne d'ores et déjà mouvementé, Malcom a été bien inspiré de se muer en buteur pour sa deuxième apparition, tant les places risquent d'être chères au sein de l'effectif d'Ernesto Valverde, en témoigne l'adaptation compliquée d'Ousmane Dembélé depuis son arrivée durant l'été 2017. 

Prochain article:
Ligue 1 : Bordeaux-Dijon décalé de samedi à dimanche ?
Prochain article:
FC Barcelone, Jordi Alba très ambitieux : "Nous visons le triplé"
Prochain article:
AC Milan, Gennaro Gattuso : "Gonzalo Higuain ne m'a jamais demandé à partir"
Prochain article:
Monaco-Nice - Le brassard, Fabregas, l'équilibre : les leviers d'Henry pour (re)lancer Tielemans
Prochain article:
Atletico Madrid, Diego Simeone concentré sur les matches : "Le Mercato ? Quoi qu'il arrive, ça se passera que je le veuille ou non"
Fermer