OL, Islam Slimani savoure son premier but à Lyon

Islam Slimani Lyon Ajaccio Coupe de France 09022021
Getty
Arrivé durant le mercato hivernal, Islam Slimani a débloqué son compteur but avec l’OL contre Ajaccio en Coupe de France.

Au moment de sa présentation officielle comme nouveau joueur de l’Olympique Lyonnais, Islam Slimani avait prévenu. Après des mois à s’entraîner avec la réserve de Leicester, l’attaquant algérien aurait besoin de quelques matches pour complètement se remettre dans le rythme. Rudi Garcia l’a bien compris et ne lui a accordé que 70 minutes sur ses cinq premières rencontres avec son nouveau club. Manque de rythme couplé à une formation lyonnaise qui marche sur l’eau depuis des mois, difficile de se faire une place au soleil pour le Fennec.

"Il faut demander au coach, a-t-il répondu sur la concurrence en conférence ce vendredi avant le match contre Montpellier. Mais je suis là. Si on me demande de jouer à fond je suis là. S'il faut aider l'équipe je suis là. Je veux tout donner car je suis venu pour jouer. Toutes les minutes que j'aurais, je jouerais à fond."

L'article continue ci-dessous

La Coupe de France est arrivée à point nommée pour Garcia qui a pu faire reposer certains organismes et en relancer d’autres à l’image de Slimani. Titulaire contre Ajaccio pour la première depuis son arrivée entre Rhône et Saône, l’ancien buteur de Monaco a prouvé à son coach qu’il pouvait compter sur lui dans la course au titre. Dans un rôle de fixation, l’international algérien a permis à ses coéquipiers de prendre la profondeur. Auteur de deux passes décisives, il a surtout débloqué son compteur but. Même s’il assure ne pas en faire une fixation, c’est toujours bon pour un attaquant de ne pas douter trop longtemps.

"Je dois jouer comme je sais le faire. Cela faisait longtemps que je n'avais pas jouer 90 minutes. C'est bien pour moi et pour l'équipe. J'attendais ce but, c'est mon job de marquer des buts. C'est bien pour la confiance, pour l'adaptation. C'est très bien pour moi. [...] Il n'y avait pas de fixation. Avec ma petite expérience, je sais comment marquer des buts."

Parfaitement intégré dans le groupe et la ville de Lyon - "je ne suis pas dépaysé, il y a beaucoup d’Algériens" - Islam Slimani est totalement tourné vers l’objectif d’un titre de champion mlagré un statut de remplaçant à première vue. Ce qui serait son premier à 32 ans.

Fermer