Naples, Ancelotti aimerait entrainer Cavani

Dernière mise à jour
Commentaires()
L'ancien entraîneur du PSG, Carlo Ancelotti, a indiqué qu'il serait très heureux de coacher, Edinson Cavani.

Carlo Ancelotti a entrainé le PSG pendant un an et demi. Il est parti en 2013 et c'était juste avant l'arrivée dans la capitale française d'Edinson Cavani. Les deux hommes n'ont donc fait que se croiser et le technicien italien a avoué que c'était à son grand regret. Aujourd'hui coach de Naples, il ne cache pas son désir de pouvoir diriger "El Matador" dans un futur proche.

"On m'a demandé si c'était un joueur que j'aimerais entrainer. Et j'ai dit que j'aimerais entrainer tous les grands joueurs. J'en ai géré beaucoup durant ma carrière et Cavani est l'un des rares avec qui je n'ai pas eu l'occasion de travailler", a confié Il Mister lors de sa dernière conférence de presse. En cette déclaration d'amour faut-il y voir un appel du pied envers le brillant attaquant uruguayen ? Le débat est ouvert.

Pour rappel, le nom de Cavani est très souvent cité dans la presse transalpine, et il ne se passe pas un seul mercato sans qu'il soit annoncé de retour chez les Partenopei. Récemment, Aurelio De Laurentiis, le président de Napoli, a avoué qu'il s'agit d'une réelle possibilité, mais à condition que Paris accepte de le céder gratuitement et que le joueur lui-même se résout à réduire son salaire.

Ancelotti rêve donc Cavani, mais ce n'est pas le seul joueur qu'il serait ravi de pouvoir entrainer. "Il y a aussi Messi que je n'ai jamais entrainé, et je pourrais dire beaucoup d'autres, comme Mbappé et Neymar. Mais cela ne signifie pas que ces deux-là seront une cible de transfert de Naples dans le futur", a-t-il ajouté.

Prochain article:
Barcelone - Lionel Messi a vu le président de la Fédération argentine
Prochain article:
Cristiano Ronaldo lance une pique au Real Madrid : "​Le groupe de la Juventus est le meilleur dans lequel j'ai joué"
Prochain article:
32es de finale de la Coupe de France : tout savoir sur le tirage au sort
Prochain article:
OFFICIEL - Joe Gomez prolonge jusqu'en 2024 à Liverpool
Prochain article:
Copa Libertadores - River-Boca : le jour de gloire de Juan Quintero
Fermer