News Résultats en direct
Nantes vs PSG

Nantes-PSG (1-2) : une victoire contrastée pour Paris

23:16 UTC+1 04/02/2020
Di Maria Mbappe Nantes PSG Ligue 1
Vainqueurs ce mardi à Nantes (2-1), les Parisiens se sont faits peur jusqu'au bout alors qu'ils semblaient avoir le match en main.

L'anniversaire de Neymar, fêté deux jours plus tôt, n'a pas empêché le Paris Saint-Germain de l'emporter ce mardi à Nantes (1-2), dans le cadre de la 23e journée de Ligue 1. Privé du Brésilien, touché aux côtes, le club de la capitale a assuré le minimum pour se défaire du FCN, amoindri pour cette rencontre avec les absences de Koulibaly, Lafont, Pallois, Appiah et Limbombé.

Mauro Icardi, de retour dans le onze de départ, a retrouvé le chemin des filets en marquant son dixième but en Ligue 1 du bout du pied sur un tir d'Angel Di Maria, à la suite d'un bon débordement de Kylian Mbappé sur l'aile gauche (0-1, 29e).

Avec un petit peu plus de réussite, Icardi aurait pu signer a minima un doublé. Mais l'Argentin, remplacé par Julian Draxler à la 77e, a parfois semblé en manque de confiance. Et Denis Petric, le gardien nantais qui fêtait sa première titularisation en championnat avec les Canaris, s'est montré impeccable sur sa première tentative (3e) avant de l'empêcher de frapper en seconde période (74e).

Une fin de match inquiétante

Kylian Mbappé était bien titulaire malgré son accrochage avec Thomas Tuchel lors de PSG-Montpellier (5-0). L'ancien monégasque est resté sur le terrain jusqu'au bout cette fois-ci. Il n'a pas rendu sa meilleure copie, mais s'est montré décisif, n'hésitant pas à provoquer la défense adverse. Di Maria également, a été à son aise, déposant le ballon sur la tête de Thilo Kehrer pour le but du break sur un corner tiré au point de penalty (0-2, 56e), après que Andrei Girotto ne soit passé tout près de marquer contre son camp en mettant le ballon sur sa barre transversale (54e).

Mais tout cela, c'était avant que Nantes ne sonne le réveil par Ludovic Blas, d'abord, venu buter sur Keylor Navas (61e). Et Simon Moses, ensuite, qui a profité d'une grossière erreur de Presnel Kimpembe pour venir tromper le gardien costaricien (1-2, 68e).

Totalement relancés, les joueurs de Christian Gourcuff n'ont alors cessé de pousser jusqu'au coup de sifflet. Ils ont pu compter sur Denis Petric pour repousser une dernière frappe parisienne, signée Thomas Meunier (90e). Et Moses (87e) puis Emond dans le temps additionnel (91e) ont été à deux doigts de l'égalisation, qui aurait puni l'équipe du PSG, complètement bouleversée. Une fin de match inquiétante pour Paris, qui s'est quand même imposé au bout du compte, signant un vingtième match de rang sans défaite. Mais il faudra faire mieux dimanche contre Lyon, au Parc des Princes.