Mercato - Qui est Brahim Diaz, pépite de City et recrue hivernale du Real Madrid ?

Commentaires()
Getty composite
Le Real Madrid vient de s'offrir Brahim Diaz. Mais que vaut ce jeune milieu offensif de Manchester City ?

Pourquoi, alors que la Castilla fleurit de jeunes talents, que le Real possède une filière brésilienne solide et un effectif très garni en A comme en B, le club madrilène s'est-il evertué à braver la colère de Manchester City pour recruter Brahim Diaz ? Le jeune milieu des Skyblues est-il vraiment spécial ?

"Un joueur direct"

Selon Sam Lee, correspondant qui suit exclusivement City pour toutes les éditions de Goal, c'est le profil atypique du joueur qui a attiré la cellule de recutement merengue. "C'est un milieu de terrain très direct. Il sait quoi faire du ballon avant même de le recevoir. Il a un temps d'exécution très rapide. Mais c'est aussi un très bon dribbleur et porteur de balle. Il peut jouer à l'intérieur, comme un numéro 8, mais en équipe première, il a été utilisé sur les ailes", précise Sam, évoquant les forces d'un joueur précoce et qui a poussé le vice jusqu'à être bon des deux pieds.

L'article continue ci-dessous

Mais qu'en est-il des faiblesses d'un joueur choisi par Pep Guardiola pour faire ses grands débuts en professionnel seulement quelques jours après avoir fêté son 17e anniversaire ? "Il est assez frèle et petit, même si cela n'a pas d'importance quand il est utilisé correctement. Il est concentré sur son objectif de réussir à City, mais pas autant que Phil Foden. D'ailleurs, Guardiola l'aime bien, mais pas autant qu'il aime Foden. Idem pour les dirigeants. Au sein du club, tout le monde a toujours pensé que Foden, Sancho et Brahim étaient les plus à même de réussir en équipe première".

ps diaz

"Une opportunité à ne pas rater sur le marché"

Alberto Pinero, correspondant de Goal pour le Real Madrid, affirme que le Real n'avait pas vraiment besoin de Diaz. En tout cas, pas pour le moment. "Il y a beaucoup de joueurs qui évoluent à son poste dans l'effectif actuel. Isco, Asensio, Ceballos et même Modric (sans oublier Kovacic, actuellement prêté à Chelsea). Le Real n'en a pas besoin, mais c'est une opportunité à ne pas rater sur le marché. Car Brahim peut devenir un grand joueur", analyse Alberto, qui voit le joueur de City aller très loin.

"Qui sait ? Un jour, il pourrait être en concurrence avec tous ces milieux de terrain. C'est vrai que pour le moment, il n'y a pas de place pour lui dans le onze titulaire. Mais il peut partager un temps de jeu avec les autres milieux", estime notre spécialiste. Capable aussi d'évoluer en neuf, Diaz a accumulé une restreinte, mais précieuse expérience au sein de City avec notamment 5 apparitions en Premier League la saison dernière (le nombre requis de matches pour être considéré champion d'Angleterre), ainsi que trois matches de Champions League, un en FA Cup et Community Shield et trois autres en League Cup (le tout, sur un an et demi). Le Real va certainement le faire évoluer en Castilla ou le prêter afin de lui permettre de s'aguerrir dans un premier temps. Un joueur d'avenir donc, qui veut d'ores et déjà se conjuguer au présent.

Prochain article:
FC Barcelone, Ernesto Valverde n'attend pas d'autres recrues
Prochain article:
Disparition Emiliano Sala - "Je suis très pessimiste", indique le sauveteur John Fitzgerald
Prochain article:
Tottenham - Dele Alli absent jusqu'en mars
Prochain article:
Disparition de l'avion d'Emiliano Sala : les recherches sont suspendues pour ce mardi
Prochain article:
OL, Jean-Michel Aulas nie la rumeur Leonardo Jardim
Fermer