Lyon, Aulas ne ferme pas la porte à un départ de Ndombele : "Il faudrait vraiment une énorme proposition pour le voir partir mais la porte est entrouverte"

Commentaires()
Gettyimages
"La porte est entrouverte" pour Ndombele, a annoncé Jean-Michel Aulas. Pour le remplacer, Thiago Mendes (LOSC) se trouve dans le viseur de l'OL.

Ce n'est un secret pour personne, Tanguy Ndombele est un joueur très courtisé sur le mercato. Le milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais est notamment dans le viseur de plusieurs clubs anglais dont Tottenham. Mais l'Olympique Lyonnais n'est pas forcément vendeur. En effet, Jean-Michel Aulas avait annoncé deux départs cet été, en ayant au passage donné un bon de sortie à Nabil Fekir. Or, Ferland Mendy est déjà parti au Real Madrid contre 50 millions d'euros, tandis que le capitaine des Gones est encore dans l'attente.

Avec la vente de son latéral gauche au Real Madrid, et au vu de la bonne santé financière de l'Olympique Lyonnais que Jean-Michel Aulas a encore rappelé lors de la présentation de Jean Lucas ce mardi, le club rhodanien n'est pas dans l'obligation de vendre Tanguy Ndombele cet été. Le président des Gones, présent pour la présentation de sa recrue brésilienne, n'a pas fermé la porte à un départ de son milieu de terrain mais à la seule et unique condition d'avoir une offre très conséquente et quasiment irrefusable.

"Thiago Mendes intéresse notre cellule de recrutement en cas de départ de Ndombele"

Thiago Mendes Lille

L'article continue ci-dessous

"Nous avons recruté Juninho comme directeur sportif, Sylvinho comme entraîneur, Tatarusanu comme gardien (...) et puis Jean Lucas. Cela permet de réfléchir plus concrètement à l'avenir. C'est vrai qu'on ne veut pas empiler les joueurs. Les demandes de Juninho et Sylvinho sont très précises en matière de recrutement. On a fait l'essentiel sur le plan des départs. Il faudrait vraiment des propositions très substantielles pour qu'on avance sur le plan de Tanguy, qui lui est demandeur éventuellement de partir. S'il venait à partir, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui, on devrait recruter notamment sur le plan de l'expérience. Pour l'instant rien n'est fait, mais la porte est entrouverte", a expliqué le président de Lyon.

"Sur Tanguy Ndombele c'est une info de notoriété publique qu'il est sollicité par les plus grands clubs. L'arrivée de Juninho marque un changement de notre stratégie. Si on perd des joueurs, cela veut dire qu'il faut se renforcer pour faire mieux que les années précédentes ce qui sera difficile vu qu'on va jouer pour la 23ème fois consécutive la Coupe d'Europe. Si Tanguy Ndombele devait partir, on a ciblé des joueurs et Thiago Mendes fait partie de ces joueurs qui intéresse notre cellule de recrutement. Tanguy Ndombele est pragmatique, il n'a pas dit demain je m'en vais absolument. Il a été sollicité par les grands clubs et quand ils viennent vous êtes obligés d'écouter. Je ne l'ai pas eu depuis son match avec la France. Vous l'avez peut être eu et avez des informations à nous communiquer", a ajouté Jean-Michel Aulas.

Enfin, de nouveau interrogé sur l'avenir de l'international français, le président de l'Olympique Lyonnais a indiqué qu'il n'y avait pas de date butoir pour un éventuel départ : "Non il n'y a pas de date butoir pour le départ de Tanguy Ndombele. On ne devrait pas le dire, mais c'est pour la bonne raison qu'on n'a pas besoin d'argent avant la date du 30 juin pour présenter nos comptes. Après s'il veut rester, qu'il ne se gêne pas".

Fermer