Lyon, Aulas envisage "une ou deux folies"

Commentaires()
Gettyimages
Le président lyonnais Jean-Michel Aulas a fait savoir qu'il n'excluait pas de grosses dépenses d'ici la fermeture du mercato.

Un mois et demi après l'ouverture du marché des transferts, l'OL reste bien discret dans le domaine des acquisitions puisqu'il n'a encore recruté aucun élément, si l'on excepte l'option d'achat qui a été levée par Tanguy Ndombélé. Les Lyonnais s'attèlent plutôt à vendre pour l'instant puisqu'ils ont cédé Mouctar Diakhaby (Valence) et Willem Geubbels (Monaco) et ce pour un total de 35M€. Néanmoins, il n'est pas dit que la donne va rester la même d'ici le 31 aout prochain.

Jean-Michel Aulas, l'homme fort du club, vient de faire savoir que deux renforts importants pourraient débarquer au Groupama Stadium dans les semaines à venir. "Il pourrait y avoir une ou deux folies", a-t-il confié. S'il n'a pas voulu en dire plus sur les joueurs visés, le président rhodanien a évoqué les secteurs ciblés en priorité : "On ne peut ajouter que des internationaux de très haut niveau. Faire venir des joueurs moyens n'a aucun intérêt. Et Bruno (Genésio) n'est pas demandeur pour éviter de perturber ce qui se passe bien (…) On cherche un défenseur central mais c'est plus compliqué qu'on ne le croyait car on a visé très haut. Et ces gars ont fait une bonne Coupe du monde (…)  On en suit trois de très haut niveau, on parle avec leurs clubs mais ils n'ont pas pris de décision définitive".

Il ferme la porte à Memphis Depay

Tout en étudiant la possibilité de se renforcer, Aulas n'écarte pas l'idée de repartir avec le même groupe dans le cas où il n'y a aucun autre départ enregistré. "Bruno a vraiment bien expliqué son projet : on ne peut pas faire moyen. L'équipe qui a joué contre Fulham, c'est celle, à Nabil près, qui a fini avec neuf victoires sur les dix derniers matches en Championnat. L'équipe était assez irrésistible (...) Et si Nabil reste, ça change notre ambition sur le milieu relayeur. En plus au milieu, ils sont trois qui pouvaient partir mais ne sont pas partis. Et ils ne partiront pas".

Aulas a aussi précisé qu'il ne comptait pas se séparer de son ailier néerlandais Memphis Depay, qui fut l'homme fort de l'équipe en fin de campagne écoulée. "Le sujet Memphis a été réglé, a-t-il clamé. Contre Fulham, il a été très collectif (...) Oui, quand j'étais à Moscou et après. Bruno (Genesio) a eu une longue discussion avec lui pour lui dire ce qu'il avait sur le cœur. Mais Memphis est un grand seigneur et un grand joueur. Il faut le connaître... (...) Memphis ne partira pas".

Prochain article:
Coupe de la Ligue : SL Benfica - FC Porto | Horaire, streaming, enjeux, TV, compos : toutes les infos pratiques
Prochain article:
Ligue 2 : bonnes opérations pour Brest et Le Havre
Prochain article:
Matches, programme TV : tout savoir sur les 16es de finale de la Coupe de France
Prochain article:
Arsenal, saison terminée pour Bellerin ?
Prochain article:
Chelsea : Eden Hazard se considère "à part dans les meilleurs joueurs du monde"
Fermer