Liverpool va "tenter" de recruter un défenseur central avant la fin du mercato

Suite aux blessures de Joel Matip et de Fabinho, le club champion d'Angleterre va chercher à renforcer son secteur défensif.

Jurgen Klopp a déclaré que Liverpool tentera de signer un défenseur central avant la date limite du mercato, prévue lundi prochain. Les Reds sont donc prêts à dégainer tardivement sur le marché après que leur crise défensive s'est considérablement aggravée cette semaine.

Fabinho a raté la victoire des siens (3-1) contre Tottenham jeudi en raison d'une blessure musculaire, tandis que Joel Matip a subi des dommages aux ligaments de la cheville et a été remplacé à la mi-temps, laissant Klopp sans ses quatre options principales au niveau de la charnière.

Le Brésilien manquera certainement le déplacement de dimanche à West Ham, tandis que Matip a subi un examen vendredi matin et devrait être absent pendant plusieurs semaines, bien que Klopp ait laissé entendre vendredi qu'il y avait une chance que le problème ne soit pas aussi grave que redoutée.

Salah appelle à l'unité

"Hier soir, après le match, j'étais assez ému simplement parce qu'à la mi-temps, les garçons [étaient] assis là. Maintenant, pendant ce temps, il y a encore des lueurs d'espoir que ça ne soit pas grave. Non, nous n’avons pas le résultat final (pour Matip) car les examens n'ont pas encore eu lieu. Nous en saurons donc plus dans trois ou quatre heures, espérons-le. Fabinho [n'a] aucune chance pour le week-end", a-t-il déclaré.

Les problèmes des Reds suggèrent que Jordan Henderson va continuer à dépanner en défense et le capitaine sera probablement associé à Nathaniel Phillips dans ce qui serait la 13e combinaison de départ différente de Klopp en 21 matches de Premier League cette saison.

Rhys Williams, le joueur de 19 ans, est une autre option potentielle, mais Klopp a maintenant confirmé que le club chercherait une solution sur le marché des transferts afin de pallier à ces très nombreuses défections. "Je ne sais pas, mais nous essaierons. Nous essayons toujours. Ce serait drôle si vous pensiez que Liverpool était d'accord avec la situation, que nous ne nous en soucions pas ou n'essayons pas. Nous essayons, mais comme vous le savez, il n'y a rien à dire tant que quelque chose ne se passe pas. Nous verrons. La situation d'hier ne l'a pas rendue plus facile, mais nous essayons quand même de faire les choses bien. Si c'est possible, on le fera. Sinon, on ne bougera pas".

La dernière déclaration de Klopp représente un changement significatif par rapport aux propos qu'il a tenus plus tôt durant ce mois, où il avait suggéré qu'il était "peu probable" que Liverpool boucle des opérations durant ce mois de janvier.

Fermer