Liverpool-Barcelone (4-0) - Origi, Wijnaldum et toutes les réactions

Commentaires()
Getty
Retrouvez toutes les réactions des héros de Liverpool après la victoire sensationnelle des Reds contre Barcelone (4-0).

Divock Origi (attaquant de Liverpool, RMC) : "C'est incroyable ! Gagner 4-0 contre le Barça... On savait que ce serait dur mais là... Les émotions, le match. On sait qu'on a une super équipe, on a des très bons joueurs et on a la mentalité. On sa bat sur chaque ballon, et ça fait quelque chose d'incroyable. Venir à Anfield ici, c'est dur. On n'a pas encore vu l'entraîneur, mais avec mes coéquipiers on était tellement heureux, c'est spécial, c'est difficile de déxcrire avec les mots. On a fait notre 4-3-3 habituel mais on savait qu'aujourd'hui il fallait prendre des risques, jouer avec notre coeur, tout le monde devait être attentif et on l'a fait ! On a beaucoup de respect pour cette équipe mais c'est la mentalité qui a fait la différence. Sur le 4e but, je savais que tout le monde était fatigué, ce sont des choses qu'ont fait toute l'année à l'entraînement. J'en ai eu des belles soirées mais aujourd'hui, c'est incroyable".

Liverpool 4-0 Barcelone, les Reds renversent le Barça au terme d'un match d'anthologie

Georginio Wijnaldum (milieu de Liverpool, RMC) : "Après le match en Espagne, on ne s'attendait pas à marquer quatre buts. De l'extérieur, les commentateurs pensaient qu'on n'y arriverait pas. Mais on a montré que tout est possible dans le football. On est très ému. J'étais fâché contre le coach qui m'avait mis sur le banc. Quand je suis rentré je me suis dit qu'il fallait que je fasse quelque chose pour aider l'équipe. J'ai pu marquer deux buts, mais c'est surtout une super performance d'équipe. Bien sur qu'on y croyait, on savait qu'on pouvait gagner, que c'était possible... Et on a réussi !".

Jürgen Klopp (manager de Liverpool, BT Sport) : "J’avais dit aux garçons avant le match que c’était impossible, mais parce que parce que c'est eux, c’est possible. A cette heure-ci la plupart des enfants sont au lit… Ces garçons sont des géants dans leur mentalité. C'est incroyable. C’était trop. C'était écrasant. Nous avons peut-être affronté la meilleure équipe du monde. Gagner est difficile, mais gagner avec clean sheet, je ne sais pas ce qu’ils ont fait... C’est incroyable. J'ai vu James Milner pleurer sur le terrain après le match. Cela signifie tellement pour nous tous. C'est la meilleure phase du football. Il y a des choses plus importantes dans le monde. Mais créer cette atmosphère émouvante ensemble est si spécial.  Ce mélange de talent et de cœur est un mélange que je n'avais jamais vu auparavant. Vous devez être confiant dans un match comme celui-ci. Divock et Shaq n'ont pas joué beaucoup. Faire une performance comme celle-là était si importante. Cela montre ce qu'il est possible de faire dans le football, c'est tellement beau".

L'article continue ci-dessous

Ernesto Valverde (entraîneur du FC Barcelone, Movistar +) : "C'est comme ça, rien n'est jamais acquis en football. Nous avons des occasions de marquer mais nous n'avons pas pu, et eux ont marqué. Ils nous ont été supérieurs et ont réussi à se qualifier. Liverpool a très bien attaqué dans les 10 premières minutes. On a eu des situations très claires en première période pour égaliser, mais en deuxième période ils ont continué à pousser".

Fabinho (milieu de Liverpool, RMC Sport) : "Nous n'avions pas beaucoup de temps après un match très difficile à Newcastle, mais nous préparons toute une saison pour vivre de tels moments. Après le premier match, je vous ai dit que le résultat n'était pas bon, mais que notre performance l'était... Aujourd'hui, nous avons essayé de faire la même chose, de mettre la pression, de tout donner mais nous avons marqué rapidement et cela a fait la différence. Nous avions toujours la force de garder le ballon à la fin. Après le match avec nos fans, c'était incroyable. Messi ? Toute l'équipe a défendu, comme je l'ai dit, nous avons laissé notre vie sur le terrain. J'ai essayé de tout faire pour que le ballon ne l'atteigne pas".

Sergio Busquets (milieu de terrain du FC Barcelone, Movistar +) : "Ils ont été meilleurs que nous, ils ont bien appuyé au début des deux mi-temps et cela a été très difficile, nous n'avons pas été en mesure de prendre des risques, nous nous en excusons, car après Rome cela se reproduit... Quand une équipe joue en appuyant si fort, si vous ne prenez pas l'avantage, elle prend confiance avec l'atmosphère... Le 4-0? Nous avons tous échoué parce que nous étions distraits, ils étaient plus intelligents que nous".

Fermer