Ligue des champions - "Rester compact et arrêter Busquets!" : Comment Liverpool peut empêcher Messi de faire des ravages

Commentaires()
Getty/Goal
Les anciennes stars des Reds, Jamie Carragher et John Arne Riise, expliquent à Goal comment l'équipe de Jurgen Klopp peut stopper Lionel Messi.

Comment résoudre un problème appelé Lionel Messi? C’est la question à laquelle Liverpool doit répondre pour pourvoir possiblement disputer une seconde finale de Ligue des champions consécutive. Le meilleur joueur du monde affrontera la meilleure défense de Premier League (20 buts encaissés, ndlr) mercredi soir, alors que Barcelone et Liverpool se préparent pour ce qui promet d’être un véritable classique au Camp Nou. Et si les Reds peuvent garder le numéro 10 de Barcelone calme, alors le numéro 6 se sentira beaucoup plus seul.

Il n’y a pas beaucoup d’équipes contre lesquelles Messi n’a pas réussi à marquer durant son illustre carrière, mais Liverpool est sur la liste. Le génie argentin a affronté les Reds à deux reprises lors de la Ligue des champions 2007, lors du 8ème de finale contre les Reds perdu par le Barça (2-2 en cumulé, qualification grâce au but à l'extérieur pour Liverpool, ndlr).

Jamie Carragher et John Arne Riise ont tous deux participé à ces matchs, y compris une victoire mémorable 2-1 pour les Reds au Camp Nou. Riise, bien sûr, a marqué le but vainqueur cette nuit-là. "C’était le seul but que j’ai marqué dans ma carrière avec mon pied droit !", a-t-il déclaré à Goal. "Ce fut l'un des grands moments pour moi."

Messi, quant à lui, était un personnage clé dans les deux matches. Âgé de 19 ans, trapu et les cheveux longs, positionné sur le flanc droit, il a été maîtrisé avec habileté au match aller par Alvaro Arbeloa, qui évoulait dans une position nouvelle d'arrière gauche.

Messi PS 1

"Je me souviens de Rafa Benitez qui avait parlé à Arbeloa alors que nous faisions une promenade d'avant-match", a déclaré Carragher. "Il lui a dit qu'il allait jouer à gauche, ce qui était un peu surprenant. Rafa avait la réputation d'être très réfléchi et de planifier des semaines à l'avance, mais il était capable de faire une surprise aussi le jour des matchs.

"Messi n’était pas l’homme principal à l’époque - c’était vraiment l’équipe de Ronaldinho -, mais nous savions tous que le petit allait devenir une superstar. Évidemment, nous savions qu'il jouait à droite et qu'il rentrait à l'intérieur. L'idée de Rafa était donc de faire en sorte qu'Arbeloa soit le meilleur parti possible. À chaque fois que Messi interviendrait, cela se ferait sur le pied fort du défenseur."

Benitez Carragher Riise Liverpool

L'article continue ci-dessous

”Comme beaucoup de projets de Benitez à cette époque, cela a fonctionné. Arbeloa a été brillant", a déclaré Riise, qui était devant l'Espagnol en tant que milieu de terrain gauche.

"Il était tellement doué pour lire le jeu et s’approcher de son ailier pour fermer l’espace, et il l’a fait toute la soirée. Je pense que cela a aidé que nous ayons eu essentiellement deux gauchers. Il savait que je courrais le protéger et je savais que si j'avançais, il serait là pour défendre."

Messi PS2

Envisagerait-il, alors, un marquage individuel sur la vedette de Barcelone? "Je ne pense pas que Jurgen Klopp fera cela de la sorte", dit-il. "Mais il voudra certainement essayer d'empêcher [Sergio] Busquets d'avoir la balle. Que ce soit [Roberto] Firmino qui joue ou non, il voudra quelqu'un autour de Busquets pour le perturber et l’empêcher de créer le jeu. Si vous pouvez le faire, vous avez gagné une grande partie de la bataille."

Carragher et Riise estiment tous deux que le choix des milieux de terrain de Liverpool pourrait être la clé. Klopp a tendance à se tourner vers le trio composé de Jordan Henderson, Georginio Wijnaldum et James Milner pour les grands matchs européens à l'extérieur, avec un succès mitigé, mais Naby Keita et Fabinho ont tous deux présentés des arguments convaincants en faveur de leur titularisation. Keita, en particulier, serait un choix audacieux.

"Une grande chose pour moi sera de jouer à gauche du milieu de terrain à trois pour Liverpool, a déclaré Carragher. Keita a joué là-bas récemment et il a très bien joué; il s’améliore de semaine en semaine. Mais pour un match comme celui-ci, contre un adversaire comme celui-ci, je pense que Klopp sera tenté de revenir à ce qu'il connait le mieux, ce qui signifie peut-être que Wijnaldum ou Milner seront là."

Selon Riise, quiconque jouera là-bas devra offrir un soutien constant à son arrière gauche, Andrew Robertson, qui risque davantage de se retrouver directement contre Messi. "Vous ne pouvez pas défendre sur Messi en un contre un", rigole-t-il. "Cela ne fonctionne tout simplement pas. Donc, si Robertson y va, il doit être couvert, soit par Van Dijk derrière lui, par Mané devant lui, soit par l’un des milieux de terrain à côté de lui. il doit avoir quelqu'un autour de lui, à chaque fois.

"Vous avez vu ce que Messi a fait à Phil Jones quand il était en un contre un. Les gens se moquaient de Jones, mais il le fait à tout le monde! Vous devez garder les lignes serrées, rendre difficile pour Barcelone de jouer la balle dans ses pieds et de le trouver dans l'espace. Cela implique beaucoup de discipline, beaucoup de travail et beaucoup de courses, mais cela pourrait être la clé de tout. ”


Cela promet d'être une nuit fascinante. Liverpool a organisé ses voyages à Munich et à Porto avec confiance et conviction, mais ils sauront que Barcelone représente une nouvelle étape. Messi attend, le monde regarde. Les Reds peuvent-ils le faire à nouveau ?

Fermer