L’identité du Barça est en péril

Commentaires()
Getty Images
La perte d'identité du Barça se confirme encore cette saison. Les jeunes de la Masia n'ont que peu leurs chances.

Le 17 avril dernier Barcelone a concédé un nul sur la pelouse du Celta Vigo (2-2) mais l'important était ailleurs. Ernesto Valverde avait aligné ce soir là un onze sans joueurs formés à la Masia, une première depuis 2002, soit plus de 16 ans. Rapidement, cela a engendré des débats sur le style de jeu de l'équipe et l'absence, souvent criante, de joueurs formés au club capables d'avoir une place dans l'équipe première. Rapidement, un mot s'est élevé au-dessus du reste : l'identité. 

Le modèle de formation du Barça a connu sa période de gloire sous la direction de Pep Guardiola. En effet, avec lui, la grande majorité de l'équipe comptait dans ses rangs des joueurs formés à la Masia. Le recours à la Masia n'est pas un simple élément tant elle a prouvé, par le passé qu'elle était suffisament fiable pour garantir les succès du Barça. Le club a connu sa meilleure période en termes de jeu et titres en s'appuyant sur les ressources fournies par la Masia. Les joueurs étaient globalement en mesure d'effectuer le saut jusqu'en équipe première puis de performer une fois au Camp Nou. Le processus d'une confiance accordée et réelle a sans doute pesé dans les succès passés. 

L'article continue ci-dessous

Le Barça doit mener une réflexion profonde sur son système

Footballistiquement, le débat fait sens mais il est également presque social tant les supporters se sentent liés au club, à l'équipe. Un sentiment d'appartenance se dégage lorsque les socios parviennent à s'identifier avec les joueurs qu'ils ont pu voir évoluer depuis jeune. Dans un entretien accordé à Barça Inside, Raynald Denoueix souligne que la donne est différente au sein même du club, en ce qui concerne le recrutement : "Je voyais qu’ils recrutaient des joueurs dans le but d’avoir une équipe en seconde division pour avoir une équipe de haut niveau en dessous de l’équipe première, que les joueurs qui jouent dans cette équipe réserve soient plus aptes à passer en équipe première. Donc depuis quelques années, ils achètent des joueurs qui ont 19, 20 ans voire plus pour essayer de maintenir une équipe réserve en D2. D’ailleurs elle monte, elle descend, elle monte, elle descend." Le Barça B est  20ème de deuxième division à l'heure actuelle.

La Masia fonctionne par cycles et il est vrai qu'il sera difficile, pour ne pas dire impossible, de trouver de nouveau une génération avec le niveau des Messi, Xavi, Iniesta, Busquets, Piqué et autres. Plus largement, le fait que l'équipe B se repose sur une politique de prêts rend difficile le fait de présenter un projet crédible aux yeux des jeunes joueurs, pas forcément les plus patients d'une manière générale.

Actuellement, le Barça gagne encore, surtout grâce à la présence de Lionel Messi, qui permet de générer une quantité d'avantages considérables, mais cela ne sera pas toujours le cas. Le natif de Rosario devra, comme Xavi et Iniesta, voir son cycle se terminer un jour. Afin de donner les meilleures garanties aux Carles Aleñá, Abel Ruiz et autres, le Barça doit impérativement effectuer une réflexion profonde sur son système. Le futur commence dès maintenant.

Prochain article:
Bayern, Kovac demande à James de sortir ses "meilleures performances" s'il veut rester au Bayern
Prochain article:
Real Madrid - Vinicius, le nouveau roi de Bernabeu
Prochain article:
José Mourinho ne pense pas encore à la retraite
Prochain article:
Leonardo Jardim refuse de partir en Chine et attend une offre en Europe
Prochain article:
Espagne - Le Barça éliminé de la Coupe du Roi pour avoir aligné un joueur suspendu ?
Fermer