Le milieu du PSG, le vrai gros chantier de cet hiver

Commentaires()
Getty
Même si Marquinhos s'est installé en 6, Tuchel ne s'est mis qu'une chose en tête : trouver une autre sentinelle. Une affaire plus complexe que prévu.

Cela fait deux années que le PSG est à la recherche d’un numéro 6, avant même que Thiago Motta ne mette fin à sa carrière. Sa dernière année, entre blessures et baisses de performance, avait été un lanceur d’alerte que les dirigeants parisiens n’ont pas su prendre assez au sérieux. Les voilà aujourd’hui à devoir encore bricoler, comme l’avait fait Unai Emery lors de l’exercice précédent avec Giovani Lo Celso, qui depuis a filé au Bétis et devrait y rester.

Et pour cette nouvelle saison, c’est Marquinhos qui s’y colle. D’abord perçu comme une situation d’urgence et surtout peu convaincante, le Brésilien a finalement su s’affirmer, prenant même du plaisir lors des derniers matches (Liverpool, Belgrade, Orléans), comme il l’a avoué après la qualification en Coupe de la Ligue ce mardi. Mais le PSG, qui compte bien être compétitif sur toutes les compétitions engagées, ne peut pas se contenter d’un seul milieu défensif, dont ce n’est pas le métier.

"C’était nécessaire pour nous d’avoir un numéro 6 déjà cet été. Ce sera la même chose cet hiver, avec les situations de Rabiot et Lass Diarra, c’est mathématique... ", expliquait le coach cette semaine. Inévitablement, le milieu se désemplit. D’abord l’ancien madrilène, arrivé lors du mercato hivernal en 2018 ne fait pas l’affaire. À cela s’ajoute la situation très compliquée du titi parisien qui a atteint un point de non-retour au sein de son club formateur. Un départ est envisageable dès cet hiver, ou sinon le banc l’attendra jusqu’à nouvel ordre avant de quitter le club de la capitale l’été prochain, libre.

Fabinho

L'article continue ci-dessous

Fabregas et Fabinho, deux dossiers compliqués 

À la question de savoir quel profil il faudrait recruter dès le mercato hivernal, l’ancien entraineur de Dortmund a été très clair : "Un deuxième Verratti, un deuxième Marquinhos". Mais les finances ne pourront pas suivre, du moins pour le mois de janvier. Toujours dans l’attente d’une chute dans le dossier du fairplay financier, la mince enveloppe allouée au recrutement d’un renforcement au milieu de terrain est trop mince pour cibler un joueur d’envergure, avec l’expérience souhaitée par Thomas Tuchel.

C’est pour cette raison que la piste Fabregas reste floue. Même si le montant de son transfert avoisinerait les 8 millions d’euros, son salaire reste néanmoins élevé. De plus, l’entraineur des Blues souhaiterait le conserver donc seule une très bonne offre pourrait convaincre les dirigeants de lâche leur milieu de terrain au PSG. Concernant Fabinho, les Reds ont réfuté à de nombreuses reprises l’hypothèse d’un départ cet hiver. Jürgen Klopp est très satisfait de son joueur et un prêt n’est pas envisageable.

En attendant de connaître son sort financièrement parlant et de pouvoir se renforcer lors du mercato estival prochain, le PSG doit composer avec des recrues à leur portée. Pour ce faire, les différentes pistes penchent pour des profils plutôt similaires : Leandro Paredes, Idrissa Gueye, Julian Weigl, Abdoulaye Doucouré (même si le board de Watford n’opte pas pour un transfert de son joueur durant le prochain mercato … Des joueurs à fort potentiel qui seraient plutôt dans une logique de renfort. Comme durant la période de transfert qui s’est achevé l’été dernier, le club de la capitale lance plusieurs hameçons afin de pêcher le bon poisson.

Prochain article:
Espagne - Giovani Lo Celso élu meilleure recrue de Liga par les internautes de Marca
Prochain article:
PSG, Neymar juge le tirage en Ligue des champions : "Manchester United ? J'aime jouer contre les grandes équipes"
Prochain article:
Mercato - La presse catalane annonce que Frenkie de Jong a choisi de rejoindre le PSG plutôt que le Barça
Prochain article:
PSG - Thiago Silva : "Julian Weigl et Idrissa Gueye ont les qualités pour jouer ici"
Prochain article:
Hernandez, Hudson-Odoi, James... Hasan Salihamidzic balaye l'actualité mercato du Bayern Munich
Fermer