Le Galatasaray remonte sur le toit de la Turquie

Commentaires()
AA
Vainqueur de Goztepe (1-0) grâce à un but de Bafétimbi Gomis, le Galatasaray a conquis le titre de champion de Turquie. Son premier depuis 2015.

Le Galatasaray d'Istanbul est redevenu roi de Turquie. Après deux ans de domination du Besiktas d'Istanbul, le club Sang et Or est allé chercher la couronne nationale en faisant le plein de points lors du dernier match contre Goztepe. La victoire a été acquise sur le plus petit des écarts et l'unique réalisation a été l'œuvre du Français Bafétimbi Gomis.

En trouvant la faille à la 66e minute sur pénalty, l'ancien Marseillais a non seulement permis aux siens de souffler définitivement et attaquer les festivités, mais il s'est aussi offert un record. Ce but est son 29e de l'exercice. Aucun étranger n'avait réussi à scorer autant dans l'histoire de ce championnat. La précédente meilleure marque était détenue par le Brésilien Alex Souza (28 buts).

L'article continue ci-dessous

Ce titre du Gala est aussi celui de Fatih Terim. Appelé à la rescousse de l'équipe en hiver dernier après le limogeage du Croate Igor Tudor, le légendaire technicien turc a fait honneur à sa belle réputation. Avec ce sacre, il totalise désormais sept titres nationaux. Là aussi, il s'agit d'un record.

De manière générale, le Galatasaray compte désormais 21 étoiles, c'est deux de plus que le Fenerbahçe et 6 de plus que le Besiktas. Un joli retour en force puisque lors des deux dernières campagnes, Selçuk Inan et ses partenaires n'avaient pas réussi à faire mieux que quatrièmes.

Au classement, le Galatasaray termine devant son grand rival du Fenerbahçe, qui avec un finish en trombe parvient à devancer Basaksehir et à obtenir un ticket pour les barrages de la Ligue des Champions. Troisième, le club d'Arda Turan jouera également la C1, mais devra entamer son parcours dès le tour préliminaire. À noter enfin que le Besiktas, qui était pourtant tenant du titre, échoue à la quatrième place. Les Aigles auront payé au prix fort leur beau parcours sur la scène continentale (8e de finale de Ligue des Champions).
 

Prochain article:
FC Barcelone, Ernesto Valverde n'attend pas d'autres recrues
Prochain article:
Disparition Emiliano Sala - "Je suis très pessimiste", indique le sauveteur John Fitzgerald
Prochain article:
Tottenham - Dele Alli absent jusqu'en mars
Prochain article:
Disparition de l'avion d'Emiliano Sala : les recherches sont suspendues pour ce mardi
Prochain article:
OL, Jean-Michel Aulas nie la rumeur Leonardo Jardim
Fermer