Le directeur sportif du Bayern remonté contre les joueurs

Commentaires()
Hasan Salihamidzic, le directeur sportif du Bayern, était furieux contre ses joueurs après le nul concédé face à Fribourg.

Après une série de victoires, le Bayern a calé ce samedi lors du duel contre le voisin de Fribourg. Surpris par un but d'entrée, les Bavarois ont seulement pu rétablir la parité. Le nul concédé ne fait clairement pas leurs affaires, puisqu'il les relègue de nouveau à deux points du Borussia Dortmund au classement.

L'opération comptable est décevante, mais ce n'est pas ce qu'a regretté le plus Hasan Salihamidzic après la partie. Le dirigeant bosnien des champions d'Allemagne a surtout tancé les joueurs pour le manque dont ils ont fait montre. "Ce n'était pas un bon match de notre part, extrêmement décevant, a-t-il déploré. Nous n'avions pas eu la bonne attitude pour ce match, durant les premières minutes on était endormis et on a laissé Fribourg faire son travail. Bien sûr, nous avons eu trois occasions nettes dans les dernières minutes mais de l'extérieur, vous n'aviez pas le sentiment que nous voulions gagner coute que coute".

Hummels : "Un pas en arrière"

L'entraineur Niko Kovac a aussi eu à réagir après le nul concédé. Le Croate était moins remonté contre ses troupes que le directeur sportif, mais il a aussi reconnu que la partition livrée était frustrante. "Bien sûr, je suis non seulement déçu, mais aussi agacé par le résultat. Parce que nous n'avons pas réussi à nous récompenser après avoir joué une meilleure seconde période après une première aussi médiocre. Nous ne sommes pas bien entrés dans le match. Je pense que des joueurs ont pu croire qu'on allait gagner de toute façon. Mais ça ne marche pas comme ça".

Fautifs, les joueurs, eux, ont gardé le silence après la rencontre. À l'exception du chevronné Mats Hummels. Ce dernier a souhaité déjà se projeter vers la suite et évoquer la lutte pour le sacre avec son ancien club du BVB. "Nous devons gagner contre Dortmund. Nous voulons avoir notre destin entre nos mains après ce match. Il faut tout gagner maintenant. Ce sera un bon duel. Mais nous devons d’abord battre Heidenheim en Coupe d’Allemagne mercredi (…) Bien sûr que c'est un pas en arrière aujourd'hui. D'abord et avant tout parce que nous avons eu deux grandes chances de conserver la tête du classement".

Fermer