Le Brésilien Ronaldo optimiste pour la Coupe du Monde

Commentaires()
L'ancien attaquant brésilien a affirmé face aux médias que, selon lui, le Brésil était favori pour remporter la Coupe du monde en juillet prochain.

Alors que la Coupe du Monde débutera dès demain avec une rencontre d'ouverture opposant la Russie à l'Arabie Saoudite, les pronostics concernant les chances de victoire de chaque nation vont bon train. Dernier en date à s'y être essayé, un certain Ronaldo, lui-même auteur de 15 buts dans la plus prestigieuse des compétitions. Et sans réelle suprise... c'est la Seleçao qui a les faveurs de l'ancien attaquant du Real Madrid notamment. 

"Le favori, pour moi, c'est le Brésil", a en effet déclaré Ronaldo face à de nombreux journalistes, mardi, à Moscou. "Pas seulement parce que je suis brésilien, mais parce que le Brésil joue très bien", a ensuite ajouté le champion du monde 1994 et 2002. Il faut dire qu'avec une pénurie de sacre depuis plus de 15 ans, le temps presse pour la nation la plus titrée de l'histoire. "Ca fait long depuis 2002 (...) Je pense qu'il est temps", s'est même impatienté Ronaldo. 

Toutefois, en bon dribbleur qu'il était, l'homme aux 62 buts inscrits en 98 sélections a pensé à assurer ses arrières, distribuant les bons points aux autres sélections. "L'Espagne joue très bien aussi, l'Allemagne est toujours forte. Mais la Coupe du monde est un tournoi tellement difficile, il y a aussi l'Argentine, toujours forte elle aussi, et la France avec sa jeune équipe". Pour sa part, le Brésil débutera sa compétition dès dimanche face à la Suisse (20h), avant d'affronter le Costa Rica et la Serbie. 

Prochain article:
Liga - Alavès leader provisoire grâce à sa victoire face au Celta Vigo (0-1)
Prochain article:
Lyon-Nîmes 2-0 - Grâce à Dembélé et Memphis, l'OL évite le piège de Crocos
Prochain article:
Bundesliga - Avec un quintuplé de Luka Jovic, l'Eintracht Francfort explose Düsseldorf 7-1
Prochain article:
OGC Nice - Jean-Pierre Rivère : "On a failli partir"
Prochain article:
Argentine - Mario Kempes : "À chaque fois que Diego Maradona parle, il n'apporte que des problèmes"
Fermer