L1 - Le MHSC rate le coche, du spectacle au Stadium, Nantes enfonce Dijon

Commentaires()
GETTY
Trois rencontres de la 35ème journée du championnat de France se jouaient simultanément, ce dimanche. Les résumés complets de celles-ci.

Montpellier 1-1 Amiens
But : Mendoza (66e), Mollet (82e)

Fort de son succès face au Paris Saint-Germain (3-2) la semaine dernière, Montpellier espérait confirmer son bon résultat à la Mosson, ce dimanche, face à une formation de l'Amiens SC qui lutte encore pour ne pas descendre en Ligue 2 au terme de la saison. Faire le plein à domicile pour mettre la pression sur l'AS Saint-Etienne, quatrième avec cinq points d'avance au coup d'envoi, tel était donc le mot d'ordre pour les Héraultais, le tout sous un soleil radieux. Néanmoins, force est de constater que les protégés de Christophe Pélissier ne l'entendaient pas vraiment de cette oreille, eux qui parvenaient en première période a contenir les offensives des locaux, avant de prendre confiance au fil des minutes. Résultat des courses, ce sont bien les Picards qui ouvraient le score au retour des vestiaires, par l'intermédiaire de Steven Mendoza (66ème), très en jambe sur la pelouse de la Mosson. Véxés, les Montpelliérains tentaient ensuite le tout pour le tout afin d'égaliser. Ce qu'ils parvenaient à faire à moins de 10 minutes du terme de la rencontre, sur une reprise de volée inspirée réussie par Mollet du pied gauche (82ème). Insuffisant ?   

Toulouse 2-2 Stade Rennais
Buts : Niang (35e), Durmaz (41e), Dossevi (51e), Sarr (59e)

L'article continue ci-dessous

Lors de ses dernières sorties, le Stade Rennais est passé par toutes les émotions. D'abord, quand la formation bretonne est parvenue à remporter la Coupe de France face au Paris Saint-Germaina après avoir été menée 2-0. Ensuite, quand les joueurs de Julien Stéphan se sont à leur tour fait remonter une telle avance face à l'AS Monaco, mardi soir, pour le compte de la 34ème journée du championnat de France. À Toulouse, ce dimanche, Rennes a de nouveau offert aux spectateurs du Stadium une rencontre mouvementée, ouvrant le score par l'intermédiaire de Mbaye Niang à la 35ème minute, avant de voir les joueurs de la ville rose se remobiliser. Mieux, les protégés d'Alain Casanova sont parvenus à inverser la tendance, en égalisant d'abord sur un pénalty de Jimmy Durmaz (41ème), avant de prendre les devants grâce à Mathieu Dossevi en seconde période (51ème). Avec de la ressource, Rennes s'est ensuite chargé de remettre les compteurs à égalité en égalisant sur un nouveau pénalty, converti par Ismaila Sarr cette fois-ci (59ème), permettant aux visiteurs de ramener un point sans véritable impact sur leur classement. 

Nantes 3-0 Dijon
Buts : Touré (51e), Waris (74e), Rongier (80e)

C'est assurément l'une des équipes les plus en forme du championnat qui se dressait face aux hommes d'Antoine Kombouaré ce dimanche, eux qui pointent toujours à une inquiétante 19ème place au classement et se devaient de l'emporter pour continuer à espérer. En effet, le DFCO se déplaçait à la Beaujoire, l'antre d'une formation nantaise récemment venue à bout de l'Olympique Lyonnais, du Paris Saint-Germain et de l'Olympique de Marseille. Loin d'être un cadeau... Et presque comme prévu, ce qui s'apparentait à un déplacement périlleux s'est transformé en nouvelle défaite, la 21ème de la saison, pour les visiteurs. Ainsi, les Canaris ont d'abord ouvert le score par l'intermédiaire d'Abdoulaye Touré à la 51ème minute de jeu, qui voyait sa frappe magistrale tentée depuis les 25 mètres se loger en pleine lucarne. Puis, c'est Majeed Waris qui s'est chargé de doubler la mise sur pénalty à la 74ème. Enfin, Valentin Rongier se mêlait lui aussi à la fête et ajoutait un troisième et dernier but pour venir parapher un succès amplement mérité pour les Nantais. Un revers qui, en revanche, ne fait pas les affaires du DFCO, toujours en danger avec 28 points. 

Fermer