Kylian Mbappé a terminé le Mondial blessé

Commentaires()
Getty Images
La jeune star française a disputé les deux derniers matches de la Coupe du Monde en étant sérieusement amoindri au dos.

Considéré par beaucoup comme un phénomène, Kylian Mbappé ne fait décidément rien pour se débarrasser de cette étiquette. L'attaquant français, qui vient d'illuminer le Mondial par son talent, est vraiment un joueur à part, puisque même blessé il arrive à sortir des performances hors norme. C'est ce qu'il a  fait à l'occasion des deux derniers matches du tournoi planétaire.

À en croire ce que rapporte L'Equipe dans son édition d'aujourd'hui, le natif de Bondy était touché au dos à partir des quarts de finale de la compétition. Et cette blessure était bien sérieuse, contrairement à ce que les premiers échos avaient laissé penser. Vingt-quatre heures avant le choc contre la Belgique, en se levant le matin, il s'est bloqué le dos à cause d'un faux-geste. La douleur était même tellement intense qu'il ne pouvait pas quitter son lit. Franck Le Gall, le médecin de la sélection, l'a alors examiné et confirmé au staff technique un problème sérieux au niveau des vertèbres.

Mbappé n'était donc pas au mieux physiquement, mais il a décidé de serrer les dents pour pouvoir terminer le tournoi. Les soins apportés par le staff médical l'ont aussi aidé à récupérer progressivement, même si jusqu'au coup de sifflet final du dernier match contre la Croatie (4-2), il ressentait encore une certaine gêne. À noter aussi qu'à son arrivée au Stade St-Petersbourg pour la demie, il s'est efforcé d'avoir la démarche la plus naturelle possible. Afin de rassurer les supporters tricolores, mais aussi et surtout ne pas donner des idées à l'adversaire pour qu'il minimise son impact.

Au final, Mbappé et aussi tout le staff français ont plutôt bien réussi à cacher cette blessure, même si Deschamps avait laissé filtrer l'information d'un léger problème au dos. Et les prestations du joueur sur le terrain n'ont donné aucune indication sur ce qui se tramait vraiment puisque l'attaquant du PSG a fini le Mondial en trombe. Contre la Belgique, il s'est énormément sacrifié pour le collectif et est resté actif et remuant sur son côté droit jusqu'au bout. Et en finale, il a été parmi les meilleurs tricolores, signant notamment le dernier but de la rencontre à la suite d'une superbe exécution de l'extérieur de la surface.

Fermer