News Résultats en direct
Marseille

Kamara, Guendouzi… Longoria dévoile le plan de l'OM pour le mercato d'hiver

08:33 UTC+1 07/12/2021
Pablo Longoria OM
A moins d’un mois de l’ouverture du mercato hivernal, le président de l’OM a fait le point sur la situation du club et des dossiers chauds.

Pour une fois, Parisiens et Marseillais se ressembleraient presque. Depuis le début de la saison pour les uns et quelques semaines pour les autres, le jeu pratiqué est loin d’être à la hauteur des espérances.

Pourtant mathématiquement, le bilan comptable ne suit pas la même trajectoire. Le PSG est invaincu en Ligue 1 et caracole en tête tandis que l’OM est 3eme, malgré l’accro du week-end.

A Marseille, l’heure n’est donc pas à la crise mais ce n’est pas le calme plat. Les prestations des hommes de Jorge Sampaoli sont pointées du doigt, ainsi que quelques défauts pointés du doigt dans l’effectif notamment cette absence de vrai attaquant derrière Milik.

A moins d’un mois de l’ouverture du mercato hivernal, Pablo Longoria en a donc dit plus sur la stratégie à venir de l’OM.

«D'ici janvier, je dois trouver des ressources économiques pour améliorer l'effectif, avec les actifs que j'ai dans l’équipe, avoue le président marseillais dans L’Equipe. Cela peut passer par la vente de joueurs et utiliser l'argent de façon intelligente. La vente d'un joueur peut permettre de renforcer une équipe, au final, de gommer ses handicaps. Je considère qu'on a déjà amélioré beaucoup de choses l'été dernier, mais il y a encore du travail. L'équipe est jeune, elle peut manquer de leadership à différentes positions sur certains matches importants. Le leadership, la gestion de ces rendez-vous, cela vient avec le nombre de rencontres disputées au haut niveau. On a pris un virage stratégique général pour rajeunir l'effectif, l'âge moyen de l'équipe a baissé de façon spectaculaire. Mais tu ne peux pas avoir le même niveau d'exigence pour un effectif très jeune. J'en suis le premier conscient."

Kamara a la balle dans son camp

Comme durant l’été dernier, le club marseillais ne restera pas les bras croisés durant l’hiver, même s’il est plus difficile de faire des bonnes affaires. Mais s’il peut faire des coups à la Guendouzi, Ünder ou Pau Lopez, des prêts avec option « pratiquement automatique », Longoria ne s’en privera pas, afin d’assurer une nouvelle qualification à la Ligue des Champions la saison prochaine.

Se fera-t’elle avec Boubacar Kamara ? Le suspense reste entier puisque le milieu de 22 ans n’a toujours pas prolongé son contrat qui se termine dans sept mois. Si la position de l’OM a été pointée du doigt dans le dossier, Longoria a quelque peu mis la pression sur le clan Kamara.

« Les pourparlers sont ouverts depuis longtemps, ils se sont accentués dernièrement. C'est un actif important pour le club, je souhaite qu'il prolonge. Mais il n'y a pas qu'une partie dans des négociations, cela doit être la volonté générale. Le football est en mutation. Il y a vingt ans, les clubs avaient un pouvoir extraordinaire sur les joueurs, trop même. Ces dernières années, on est passés dans un football où les joueurs ont pris beaucoup de pouvoir. On a proposé différentes formules pour trouver un schéma où tout le monde s'épanouirait et se sentirait prêt à continuer. Affirmer que tu as proposé un maximum en négociation, ce n'est pas respectueux avec l'autre partie. Il y a match, le ballon est au milieu du terrain, tout le monde doit y mettre du sien»