Kalimuendo, Paredes, Gueye, Wijnaldum, Diallo, Kehrer… un début août chargé dans le sens des départs ?

Leandro Paredes PSG 0722Getty



A un peu moins de dix jours de la reprise de la L1, Paris va devoir vendre s’il souhaite accélérer son mercato et réduire son effectif dans les proportions souhaitées par le duo Galtier-Campos. Discussions avec le PSG, négociations, offres, prises de contact… plusieurs joueurs disposent d’intérêts réels de divers clubs. A l’exception de Thilo Kehrer et Eric Junior Dina Ebimbe, restés à Paris, la plupart fait partie du groupe qui se rend à Tel-Aviv pour le Trophée des champions qui se dispute ce dimanche face à Nantes. Goal fait le point sur les Parisiens dont la situation pourrait s’accélérer après cette première échéance de la saison. 















Arnaud Kalimuendo, un départ lui convient

Deux buts en trois matchs de préparation et du sérieux comme souvent. Malgré une préparation intéressante, l’attaquant formé au PSG ne devrait pas s’éterniser dans la capitale. Kalimuendo sait que son club veut le vendre car il possède une valeur marchande intéressante et les prétendants sont nombreux, ce qui pourrait faire grimper les enchères. Leeds a déjà soumis plusieurs offres à Paris et Rennes est en discussion depuis le début de semaine. Nice et West Ham, qui recherche un deuxième attaquant après l’arrivée de Gianluca Scamacca, sont aussi intéressés.



Cette situation de potentiel partant convient au joueur qui ne souhaite pas rester à tout prix dans son club formateur. Après deux années de prêt réussies à Lens et un temps de jeu régulier, le jeune homme ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin pour jouer les remplaçants. Une issue pourrait être trouvée d’ici à dimanche ou peu après.



 

Leandro Paredes, Turin est chaud 

Régulièrement annoncé comme l’un des joueurs que le PSG ne souhaite pas conserver, l’Argentin a fini par être lassé de cette situation d’incertitude. Il a aussi compris qu’il ne faisait pas partie des choix prioritaires du duo Galtier-Campos et que son temps de jeu en serait impacté. A quelques mois de la Coupe du monde, Paredes en a tiré les conclusions et ne ferme pas la porte à un départ même s’il apprécie son cadre de vie dans la capitale.



Lors d’une réunion en juin, son nom a été proposé directement par Luis Campos à Massimiliano Allegri, en quête de joueurs techniques et expérimentés. Même si la Vieille Dame doit dégraisser au milieu, le dossier pourrait s’accélérer après la blessure de Paul Pogba, qui pourrait manquer le mondial au Qatar, et le départ d’Aaron Ramsey. Pour faciliter les choses, le joueur a mandaté des agents proches de la Juventus Turin. Preuve qu’il est ouvert à un départ de l’autre côté des Alpes.







Georginio Wijnaldum, confiance pour un prêt vers la Roma

Lors des séances d’entraînement du groupe B, le Néerlandais ne se cache pas et le dit à ses partenaires : il veut quitter Paris. Mais l’affaire est complexe, notamment à cause de son salaire estimé à 7 millions d’euros nets par an. Et c’est sur ce point, plus les exigences de Paris, que le PSV Eindhoven s’est cassé les dents en début de mercato. 



Depuis plus d’une semaine, l'AS Roma a entamé les négociations avec le PSG. Prêt sec, avec option d’achat, prise en charge du salaire… peu d’éléments filtrent quant à la teneur de la négociation mais les bonnes relations entre les deux clubs devraient aider à finaliser l’opération. Des connaisseurs du dossier confient eux aussi leur optimisme. En contacts réguliers avec Mourinho, Wijnaldum patiente mais se voit dans la capitale italienne. 







Idrissa Gueye, un retour à Everton ? Il ne dit pas non

A l’annonce par différents médias des indésirables parisiens, le Sénégalais souhaitait se battre pour parvenir à changer l’opinion de Christophe Galtier et l’avait fait savoir à sa direction. Malgré l’intérêt de Galatasaray, qui a fait le déplacement en France pour tenter de le convaincre, Gueye n’a pas donné suite. A un an de la fin de son contrat, Paris veut le vendre et éviter de le voir partir libre. 



Mais depuis la révélation de l’intérêt d’Everton, le discours a quelque peu changé dans son camp. Alors que les discussions entre les deux formations sont en cours, le milieu, qui ne manque pas de sollicitations sur le marché, est intéressé par un retour dans son ancien club.





Abdou Diallo, des touches en Italie

Si Paris ne compte pas sur lui, il ne compte pas s’éterniser non plus dans la capitale. L’international sénégalais aime trop le football pour se contenter de disputer une nouvelle saison en tant que remplaçant même s'il est apprécié par Christophe Galtier et son staff. Mais il ne partira pas n’importe où. Avant de boucler le recrutement de sa défense centrale, Rennes a fait de Diallo l’un de ses cibles mais a été gentiment éconduit. Nice aussi a regardé la situation de l’ancien Monégasque. Tottenham vou



Mais c’est surtout du côté de l’Italie que le défenseur à la côte et apparaît dans la plupart des short-list des grands clubs transalpins. De Naples, qui s’est déplacé à Paris pour le rencontrer avant de recruter Kim Min-jae, au Milan AC. Mais le montant communiqué par Paris a d’abord refroidi les intéressés et c'est d'ailleurs ce qui a poussé Tottenham à privilégier la piste menant à Clément Lenglet. Finalement, le duo Campos-Henrique a revu officiellement le montant à la baisse et en réclame près de 20 millions d’euros.





Thilo Kehrer, le message est clair

Très apprécié par Hansi Flick, le sélectionneur allemand qui compte sur lui en vue de la Coupe du monde, Kehrer pensait pouvoir poursuivre sur un temps de jeu similaire à celui de la saison écoulée avant d’arriver au bout de son contrat dans la capitale et de voler vers un autre challenge.  Mais ce genre de situations ne plaît guère à Luis Campos qui ne compte pas le laisser partir gratuitement. 



Pour ce faire, Nordi Mukiele a été recruté pour occuper un rôle polyvalent de défenseur central ou piston droit. Et donc prendre sa place à terme. Peu après le premier entraînement de l’international français, l’ancien de Schalke a été informé que la suite de son été se déroulerait en dehors du groupe numéro un. Il ne sera donc pas du voyage à Tel-Aviv pour le Trophée des champions. 



Kehrer, qui vient de changer d’agent, va devoir trouver une porte de sortie car sa place au mondial en dépend désormais. Jeudi, un intérêt du FC Séville avait filtré. S’il fait partie de la short-list du club andalou, qui veut recruter deux centraux, le clan du joueur affirme ne pas avoir eu vent d’un quelconque intérêt. 







Eric Junior Dina Ebimbe veut l’Allemagne

Le titi parisien est le second recalé du déplacement à Tel-Aviv. Et comme Thilo Kehrer la sortie lui est indiquée. Utilisé comme piston droit au Japon et lors du match de préparation face à Quevilly-Rouen Métropole, l’arrivée de Nordi Mukiele le pousse en dehors du groupe. 



A un an de la fin de son contrat, Dina Ebimbe dispose d’intérêts en France, a refusé une offre de Braga qui s’était entendu avec le PSG. Mais lui regarde plutôt du côté de la Bundesliga après les négociations hivernales du Bayer Leverkusen, Francfort a récemment fait une offre de 5 millions d’euros que Paris a refusé. Le club de la capitale en espère au moins le double mais à ce prix-là les prétendants ne se bousculent pas. Et Eintracht n’est pas revenu à la charge.