Inter Milan - AC Milan, Ca passe pour l'Inter dans un match fou

Romelu Lukaku Zlatan Ibrahimovic Inter Milan Coppa Italia
L'Inter défiait son voisin et rival de l'AC Milan ce mardi soir en quarts de finale de Coupe d'Italie et ça a fait des étincelles.

Un derby milanais en quarts de finale de Coupe d'Italie, ça ne se refuse pas. Surtout avec des acteurs aussi prestigieux et deux équipes en forme cette saison.

Cet affrontement, c'était aussi une question d'égos entre plusieurs monstres sacrés du foot italien. Ainsi, juste avant la pause, Romelu Lukaku a écopé d'un carton jaune. Le Belge a eu un face à face tendu tête contre tête contre Zlatan Ibrahimovic qui est resté souriant. Les insultes ont fusé jusqu’au coup de sifflet filet de la pause entre les deux hommes. Les deux joueurs se sont ensuite invités à régler leurs problèmes en dehors du pré .

Mais Zlatan avait de quoi garder le sourire, lui qui a ouvert le score d’une belle frappe croisée du gauche à l’entrée de la surface à la demi-heure de jeu.

Mais c'est Lukaku qui s'était offert la première opportunité de la renctre à la 24e minute. Le Belge profitait d'un ballon de Darmian avant de de signer une tentative du gauche qui faisat briller Tatarusanu.

L'ancien joueur de Chelsea et de Manchester United servait ensuite Perisic, dont le centre trouvait la tête de Sanchez. Romagnoli déviait le ballon et Tomori sauvait devant sa ligne pour permettre au Milan de garder son court avantage au repos.

La seconde période allait être tout aussi riche en évènements. Zlatan a d'ailleurs été expulsé pour un second jaune après une faute sur Kolarov qui partait en contre, le tout, à l'heure de jeu. Lukaku, lui, allait se charger de l'égalisation pour les siens.

L'article continue ci-dessous

En effet, l'Inter dominait et dix minutes après l'expulsion de l'ancien parisien, Barella chutait dans la surface des Rossoneri suite à un contact avec Leao et l'Inter obtenait un penalty transformé par l'international belge dans un match qui tenait toutes ses promesses.

En supériorité numérique, l'Inter en profitait pour titiller Tatsurani, qui devait intervenir notamment sur une frappe de Hakimi à 7 minutes de la fin. Le portier rouge et noir repoussait aussi une frappe signée Lautaro Martinez (89e).

Mais alors que les prolongations se profilaient, le héros inattendu Christian Eriksen surgissait à la 97e minute. Le joueur danois, notoirement en partance de l'Inter cet hiver, donnait la victoire aux siens d'un joli coup franc. 2-1, score final, belle victoire pour l'Inter dans un derby savoureux.

Fermer