Ibrahimovic : "Maradona restera toujours le numéro un"

Ibrahimovic - Napoli Milan
Getty Images
Zlatan Ibrahimovic a tenu à rendre hommage à Diego Maradona, décédé cette semaine à la suite d'une crise cardiaque.

La mort de Diego Armando Maradona a profondément affecté le monde du football et au-delà. Il était le plus grand footballeur de tous les temps, mais aussi une véritable icône, un personnage dont la grandeur dépassait largement le cadre du sport.

Zlatan Ibrahimovic, dans une interview avec Massimo Ambrosini à Milanello for Sky, a commenté la mort de l'ancienne star de Naples, tenant avant tout à lui rendre hommage.

"Je suis vraiment désolé, parce que pour moi, Maradona, c'est plus que du football. Il est devenu une religion pour beaucoup et j'ai eu la chance de le rencontrer et de lui parler", a déclaré le buteur sudéois.

Maradona était un grand champion avec des compétences extraordinaires et selon Ibra, c'est à cause de ce qu'il a fait en tant que footballeur qu'il devrait être jugé exclusivement.

"Il est un symbole avec ce qu'il a fait sur le terrain. Je le juge toujours pour ce qu'il a fait sur le terrain, ce qu'il a fait à l'extérieur est à mon avis son problème et non le nôtre.

"Nous devons nous souvenir de lui pour ce qu'il a fait en tant que footballeur et je pense qu'on se souviendra de lui pour toujours. Quand vous voyez le numéro 10, à qui pensez-vous ? Maradona. C'est un symbole, même aujourd'hui, il y a encore ceux qui choisissent ce numéro pour lui."

L'article continue ci-dessous

L'attaquant de l'AC Milan s'est souvenu de l'un des traits distinctifs de Maradona, sa grande générosité. "En tant que personne, il a tout fait avec son cœur, il n'y avait pas d'autres raisons ou pensées. Je ne sais pas si c'est la bonne chose à faire, mais c'est pour cela que le monde entier l'a aimé. Il a toujours été lui-même.

"Dans le football d'aujourd'hui, tout le monde essaie d'être parfait, mais pour grandir et apprendre, il faut faire des erreurs. Maradona a toujours tout fait avec son cœur et il restera toujours le numéro un."

L'annonce de la disparition de l'idole du football argentin a provoqué une vague d'émotion dans le monde entier, et les hommages ont afflué de partout. Ses funérailles à la Casa Rosada, le palais présidentiel de Buenos Aires, ont rassemblé des milliers d'Argentins venus salués une dernière fois le magicien.

Fermer