Gouiri n’est « pas prêt » pour l’équipe de France

Getty

Amine Gouiri est l’un des principaux artisans de l’excellent début de saison que réalise l’OGC Nice en Ligue 1. L’attaquant du Gym a déjà trouvé à quatre reprises le chemin des filets adverses. Une efficacité qui n’a pas échappé aux observateurs. Certains d’entre eux militent déjà pour qu’il soit convoqué en Bleu.

Gouiri a fait ses preuves avec les Espoirs de Sylvain Ripoll. Alors qu’il est aussi éligible pour jouer avec l’Algérie, il a clairement exprimé son souhait d’intégrer la sélection champion du monde. Une ambition qui se respecte. Toutefois, pour son entraineur, il n’est pas encore outillé pour ce palier-là.

L'article continue ci-dessous

En conférence de presse, et lorsqu’il a été interrogé sur les chances de voir son protégé prendre la direction de Clairefontaine, le coach azuréen a déclaré : « Je trouve qu’il est encore loin du niveau quand je vois jouer l’équipe de France et qui sont les joueurs à son poste. Il a encore beaucoup de chemin à parcourir mais il met toutes les chances de son côté parce qu’il travaille beaucoup, il est très investi. Il travaille avant, pendant et après l’entraînement ».

« Il est encore loin de l’équipe de France »

Galtier aime cela dit que ses joueurs visent haut et sans se fixer de limites : « Il a de l’ambition, c’est bien. Il a de la personnalité, c’est très bien. Qu’il continue comme ça mais quand on parle de l’équipe de France, il y a une sacrée concurrence. Il en est encore loin, il aura besoin de quelques saisons pleines avec des matchs européens. »

Tout en soulignant le fait que Gouiri a encore des étapes à franchir, Galtier a reconnu qu’il était sur la bonne voie pour devenir international : « Il fait un très bon début de saison lié à la performance de ses partenaires autour de lui. Il a aussi cette capacité à être polyvalent. C’est un atout, ce n’est pas un inconvénient. Avec une certaine forme de personnalité, il va chercher à imposer le secteur de jeu dans lequel il est le plus à l’aise. Il est encore jeune. Plus il aura de bagage technico-tactique en lui, mieux ce sera pour la suite de sa carrière. J’étais très convaincu qu’Amine pouvait être associé avec un autre attaquant dans un 4-4-2, un 4-2-3-1, avoir de la proximité avec les autres. Il aime faire jouer les autres mais il peut aussi être très efficace sur le côté gauche ».