News Résultats en direct
Benfica

Freddy Adu, l’ex "nouveau Pelé", regrette son départ de Benfica où il était meilleur que Di Maria

17:40 UTC+1 22/12/2020
Angel Di Maria, Freddy Adu
Ancienne étoile montante du football, l’attaquant américain n’a jamais eu la carrière qu’on lui prédestinait. Il raconte sa pire décision.

En France, de nombreux joueurs se sont vu affubler du titre de « nouveau Zidane ». De Yoann Gourcuff à Marvin Martin en passant par Samir Nasir, tous ont dû vivre avec cette étiquette pesante, sans jamais arriver à la cheville de l’actuel entraîneur du Real Madrid.

Freddy Adu a lui connu bien pire. A seulement 14 ans, il s’est vu coller l’étiquette de « nouveau Pelé » après avoir été le plus jeune joueur à signer un contrat professionnel dans la ligue nord-américaine qu’est la MLS.

Recruté par D.C United en 2004 lors de la Draft, l’attaquant va jouer une centaine de matches et connaître ses premières sélections avec la Team USA à seize ans avant de faire le grand saut en 2007 vers l’Europe, mise au courant de la hype Adu.

Désiré par certains des plus grands clubs européens, Freddy Adu va finalement faire le choix de rejoindre Benfica. S’il prend part à quelques bouts de match lors de sa première saison au Portugal pour deux buts, l’histoire est loin d’être enchantée pour celui qui n’est pas encore majeur. Désireux d’avoir du temps de jeu, il demande alors à rejoindre l’AS Monaco sous forme de prêt. Un échec cuisant avec seulement dix petits matches (155 minutes).

"La plus grosse erreur que j'ai commise dans ma carrière a été de laisser Benfica m’envoyer en prêt à Monaco", a déclaré Adu au Blue Wire Podcast.

"Je le dis du fond du cœur. C'était une de ces décisions que, si je pouvais revenir dessus, je ne la prendrais pas."

"J'avais eu trois entraîneurs en un an à Benfica. Le club était dans un moment tellement dysfonctionnel que je voulais juste sortir de là."

Alors qu’il n’a même pas atteint la vingtaine, Freddy Adu voit sa carrière prendre une toute autre tournure que celle qui lui était promis durant son adolescente. Revenu de la Principauté à Benfica, il va ensuite connaître de nombreux prêts, sans jamais réussir à s’imposer. Et regarder de loin la trajectoire de certains de ses anciens coéquipiers à Lisbonne…

"Mais cela s'est avéré être la pire décision. J'ai rejoint le club en même temps que Di María. La première année, j'étais meilleur que lui. J'ai mieux joué que lui, mais j'ai décidé de partir pour Monaco en prêt. Et Di María est resté au Benfica. Et devinez quoi? Il a eu la chance de jouer avec un entraîneur qui est venu plus tard et est devenu titulaire. Un an ou deux plus tard, il est allé au Real Madrid. Et j'ai fini par être prêté à une équipe de seconde zone."

"J'ai pris la pire décision possible pour ma carrière. C'est mon plus grand regret."

A 31 ans et en seize ans de carrière, Adu n’aura finalement joué que 13 227 minutes en professionnels. Soit 146 matches en entier. Bien loin d’un certain Pelé…