France, Matuidi : "J'ai su me rendre indispensable"

Commentaires()
Getty Images
Le milieu de terrain français est revenu sur son histoire avec les Bleus, son statut en sélection et avec la Juventus.

Partout où il est passé, Blaise Matuidi a laissé une trace positive. Milieu de terrain infatigable et travailleur, l'ancien du PSG a toujours déjoué les pronostics et a été titulaire dans chaque club mais aussi en sélection nationale. Dans les colonnes de L'Equipe, Blaise Matuidi est revenu sur son parcours en équipe de France, dans laquelle il est devenu indispensable ces dernières années, et au moment de tirer un premier bilan, du haut de ses 80 sélections, il s'est montré satisfait.

"Quatre-vingts sélections, ça fait beaucoup, quand même, non ? (Il sourit). Je suis content d'avoir vécu autant d'années en Bleus. Ce n'est pas toujours évident, il y a une grosse concurrence, qui se renouvelle régulièrement. Avoir pu être là tout au long de ces années, avoir honoré la confiance des deux coaches que j'ai eus, c'est une fierté. Après, le plus dur, c'est d'y rester. La barre des 100 ? J'en ai parlé avec des amis. Ça va être dur (il rigole). Ça peut tomber en finale de l'Euro 2020 si je joue tous les matches d'ici là. On a compté avec les possibles amicaux qu'il y aurait avant", a confessé le champion du monde 2018.

"Pas eu le temps de gamberger après la Coupe du monde"

Blaise Matuidi, France, 07162018

L'article continue ci-dessous

"On peut dire, sans prétention, que j'ai su me rendre indispensable, oui. Mais c'est le travail. J'ai bossé, je me suis accroché. J'avais besoin de ça, de me sentir en danger. J'en ai toujours besoin. Ça fait partie de moi de pousser mes limites. Aujourd'hui, je suis heureux. Quand j'ai commencé à Troyes, pour être honnête, si on m'avait dit que j'atteindrais les quatre-vingts sélections, une Coupe du monde, une finale d'Euro et que je jouerais dans les grands clubs européens, j'aurais signé tout de suite", a ajouté Blaise Matuidi.

Blaise Matuidi a encensé Cristiano Ronaldo et aimerait continuer à la Juventus : "Après la Coupe du monde, je n'ai pas eu le temps de gamberger parce que, si je gambergeais, un autre allait prendre ma place. L'arrivée de Cristiano Ronaldo, le fait de le voir travailler au quotidien, je peux vous dire que ça ne vous laisse pas le choix non plus. Il a tout gagné. Tu te dis que quand tu as tout gagné, le contrecoup va arriver et tu vas te demander : "Qu'est-ce que je peux gagner de plus ?" Pas lui ! Lui a toujours envie d'aller plus haut. À l'entraînement, il veut toujours tout gagner, il n'est pas content quand il perd et je vous assure que ce n'est pas feint (...) Prolonger ? Il me reste un an, oui, avec une autre année en option. Je suis bien à la Juventus Turin".

Toujours titulaire indiscutable à la Juventus, Blaise Matuidi, à l'image de son club, est toujours en quête d'un succès en Ligue des champions. La plus belle des compétitions européennes est le dernier trophée majeur manquant au palmarès de l'international français, en compagnie de l'Euro. Nul doute que l'ancien milieu de terrain du PSG comptera sur l'impact de Cristiano Ronaldo pour enrichir son palmarès la saison prochaine.

Fermer