News Matches
France

France-Maroc : Mathieu Valbuena raconte la recette secrète de Didier Deschamps

14:06 UTC+1 12/12/2022
Didier Deschamps France England
Mathieu Valbuena, qui a évolué sous les ordres de Didier Deschamps à l'OM et avec les Bleus, a vanté les qualités de meneur d'hommes du sélectionneur.

Encore une fois, Didier Deschamps a réussi à faire taire ses détracteurs. Le sélectionneur des Bleus n'a jamais fait l'unanimité par ses choix ou sa façon de faire jouer son équipe, mais il a toujours réussi à remettre l'église au centre du village grâce à ses bons, voir même très bons, résultats. En 2018, malgré toutes les contestations, Didier Deschamps a réussi à faire de la France la championne du monde.

"La sélection lui va comme un gant"

En 2022, le sélectionneur des Bleus est bien parti pour rééditer cet exploit après un Euro raté et une Ligue des Nations inquiétante. Au moment opportun, Didier Deschamps arrive à tirer le maximum de son groupe. C'est le cas en équipe de France et ça l'a été par le passé également. Mathieu Valbuena connaît bien Didier Deschamps pour avoir évolué sous ses ordres avec les Bleus mais aussi et surtout avec l'OM.

L'ancien milieu de terrain de l'équipe de France a notamment vécu deux beaux exploits sous Didier Deschamps, celui de la remontada lors du barrage face à l'Ukraine pour la Coupe du monde 2014, mais aussi la victoire à Dortmund en Ligue des champions permettant aux Phocéens d'atteindre les huitièmes de finales de la compétition. Pour Mathieu Valbuena, consultant sur RMC, le secret de tout ça, ce sont les causeries de Didier Deschamps.

"Il te donnes des frissons"

"C'est quoi la magie Deschamps ? Déjà tu me parles de Deschamps depuis tout à l'heure, je pense que la sélection lui va comme un gant. Il ne pourrait pas reprendre un club. Après c'est vrai que sur cette saison de Ligue des champions avec l'OM, on gagne 3-0 face à Dortmund, on se fait balader et le score ne reflète pas la physionomie du match", a expliqué Mathieu Valbuena.

"Le match retour, on savait qu'on devait gagner... En faite, il n'y a pas que Didier Deschamps... Dans ses causeries, il parle rarement tactique. Il en parle un petit peu, mais pas beaucoup. Il va plutôt parler surtout des familles, de l'humain, on va sortir de cette causerie là en se disant "wahou". Il nous fait partager ses expériences en tant que joueur et entraîneur, il nous a dit qu'on se retrouve à ce stade de la compétition mais que peut-être personne ne se retrouvera ici à nouveau", a ajouté le milieu de l'Olympiakos.

"Il te donnes des frissons. Tu sors de cette causerie là et tu te dis : je ne peux pas me louper. C'est la même chose face à l'Ukraine, pour moi c'est un tournant de sa carrière. Je suis sorti de là, j’étais un animal, je voulais tout défoncer. Je me suis dit là je vais être imbattable. Cela a habité tout le monde. Cela a donné beaucoup de force et de détermination à tout le groupe. Il a toujours su insuffler ça à ses équipes. Tout le temps, tout le temps...", a conclu Mathieu Valbuena.