France - Islande 4-0, avec l'art et la manière, les Bleus étrillent l'Islande

Commentaires()
L'Equipe de France n'a pas manqué à sa tâche lors de sa 2e sortie en éliminatoires de l'Euro. Face à l'Islande, elle s'est imposée logiquement 4-0.

Eliminatoires de l'Euro 2020
France-Islande : 4-0
Buts :
Umtiti (12e), Giroud (68e), Mbappé (79e), Griezmann (84e)

Cette fois, et contrairement à ce qui avait été le cas en octobre dernier à Guingamp (2-2), il n'y a pas eu de mauvaise surprise. L'Equipe de France a pris le dessus sur l'Islande, négociant ainsi comme il se doit son deuxième rendez-vous en éliminatoires de l'Euro. Le score était plus conséquent qu'il y a trois jours en Moldavie (4-1), et le contenu aussi nettement plus séduisant. Une belle entrée en matière dans ces qualifications et qui ne peut que conforter cette équipe dans ses certitudes.

Umtiti a montré la voie à suivre

Il n'a pas fallu attendre longtemps pour voir les Bleus prendre les devants à la marque. Après 12 minutes de jeu, le plus dur a été fait avec le but de Samuel Umtiti. Maintenu dans le onze de départ par Didier Deschamps malgré les interrogations qui entouraient son état de forme, le défenseur du Barça a rendu à son sélectionneur la confiance qu'il lui a accordée en scorant d'une belle reprise de la tête, à la réception d'un excellent centre de Kylian Mbappé. Ça faisait 1-0 et les débats ne pouvaient donc être mieux lancés pour les Tricolores.

Face à un adversaire regroupé dans sa moitié de terrain et incapable d'esquisser la moindre occasion si on exclut une frappe de Bjarnason bien détournée par Hugo Lloris (49e), les Tricolores ont maintenu la pression devant et ont continué à déployer leur jeu. Toutefois, ils ont d'abord manqué de justesse et d'inventivité, à l'instar de Mbappé (24e) et de Griezmann (66e), et aussi de chance, comme sur des tentatives lointaines de Benjamin Pavard (41e et 58e). Mais, à force d'user leurs opposants, ils ont fini par parvenir à leurs fins et assurer le break.

L'article continue ci-dessous

C'est Olivier Giroud qui a doublé la mise à l'entame du dernier tiers de la partie (68e). Opportuniste, l'attaquant de Chelsea a surgi dans le dos du gardien, coupable d'une sortie manquée sur un centre à mi-hauteur de Pavard, pour pousser le cuir dans les buts vides. L'ancien montpelliérain s'offrait à l'occasion son 35e but en sélection, écartant ainsi David Trézeguet du podium des meilleurs réalisateurs.

Mbappé et Griezmann font le show

Les Islandais ont cédé une deuxième fois, et cette réalisation était loin de signer la fin de leur calvaire. Le dernier quart d'heure du match les a vus lâcher prise totalement, avec beaucoup d'espaces offerts à leurs hôtes, que ça soit sur les contres ou les attaques placées. Kylian Mbappé et Antoine Griezmann s'en sont donnés à coeur joie pour corser l'addition et soigner leurs statistiques. Le premier a frappé à la 78e, en convertissant un excellent service en profondeur du second. Puis, ce dernier a rendu la pareille à son partenaire en lui glissant une belle offrande près des buts et le sociétaire de l'Atletico n'avait alors plus qu'à conclure tranquillement.

4-0, la démonstration était totale et au-delà du score c'est surtout la manière qui fait plaisir et qui permet aux Bleus de lancer l'année 2019 sur de bonnes bases. Avec 6 points pris en deux matches, les hommes de Deschamps se sont aussi rattrapés après leur élimination en Ligue des Nations. Il convient maintenant de ne pas se reposer sur les acquis et garder le même état d'esprit jusqu'au rendez-vous de Konya (Turquie) en juin prochain. 

Fermer