Endetté et proche de la relégation, l'Anzhi Makhachkala risque la disparition en Russie

Dernière mise à jour
Getty Images

Ancien club de Samuel Eto'o, Roberto Carlos, Lassana Diarra ou encore Willian, l'Anzhi Makhachkala est proche de la faillite en Russie. Le club du Daguestan, en plus d'être mal classé (avant-dernier) en première division, pourrait tout simplement disparaître en raison de ses dettes.

Avec 3,5 millions d'euros à rembourser selon la presse locale, le club fondé en 1991 risque bien la banqueroute et les dirigeants du club ont lancé un appel aux dons pour ne pas voir le club ne plus exister.

"Le club est tout simplement mourant"

Magomed Adiyev a lui aussi lancé une alerte après l'énième revers du club en championnat le week-end dernier face à l'Akhmat Grozny. "Le club souffre, et je pense que le mot est même faible. Il est tout simplement mourant."

Le club avait connu une belle notoriété au début de cette décennie en recrutant plusieurs stars à prix d'or, dont des salaires mirobolants. Sur le long terme, cette politique n'a plus payé puisque l'Anzhi est rentré dans le rang avant de connaître ses graves problèmes financiers actuels.