Dieu Zlatan Ibrahimovic a produit un premier miracle au Los Angeles Galaxy

Dernière mise à jour
Commentaires()
Le Suédois a inscrit un doublé, dont un but magnifique, et offert la victoire au LA Galaxy pour sa première sortie sous ses nouvelles couleurs.

Zlatan Ibrahimovic a remis ça. Lorsque qu’il a commencé sa première séance d'entraînement avec le LA Galaxy ce vendredi, il a pris un moment pour poser une question à ses nouveaux coéquipiers : "Croyez-vous en Dieu ?" Après qu'ils ont tous répondu par l'affirmative, Ibrahimovic a livré sa punchline : "Je suis heureux que vous croyiez tous en moi", a lâché le joueur, blaguant pour briser la glace avec sa nouvelle équipe. Ce dont ne se doutait absolument pas l’ancien joueur de Manchester United - ni mêmes ses compagnons ou les supporters - c’est qu’il allait livrer une prestation prophétique le lendemain, lors de son premier match officiel en MLS, lors du derby face au rival du Los Angeles FC.

"Ils demandaient du Zlatan, je leur ai donné du Zlatan"

Entré à la 70e minute lors du derby de Los Angeles et alors que son Galaxy était mené 3-0, Ibrahimovic a fait du Ibrahimovic. Un superbe but des 40 mètres, puis une tête dans le temps additionnel. Une entrée en matière parfaite qui offrait la victoire 4-3 à sa franchise. "Les fans demandaient du Zlatan, je leur ai donné du Zlatan, expliquait sobrement le Suédois à l’issue de la rencontre. Si vous regardez en arrière, j’ai marqué pour mes débuts dans chacun des clubs pour lesquels j’ai joué." Pour ce qui est de ses coéquipiers, ils ont dû se demander si Dieu ne s’était pas réellement retrouvé propulsé à Hollywood. Perry Kitchen, milieu de terrain, a avoué qu’il avait été impressionné par son nouveau compère.
 
"Au départ, je me suis dit : "Il ne va pas tenter ça. Il va vraiment frapper ce ballon ?", explique le Galaxico pour Goal. Deux secondes plus tard, le ballon était au fond des filets et nous étions entrain de célébrer au poteau de corner." Sigi Schmid a lui aussi pu mesurer que sa recrue de 36 ans en avait encore sous le crampon : "Ibrahimovic est la définition parfaite du mec qui ose tout le temps pour briller, a expliqué le coach de Los Angeles. C’est un but qui fera le tour du monde. C’est fantastique." Il faut dire qu’une telle prestation, lors d’un derby, peu de joueurs en sont capables. L’attaquant a prouvé à ses nouveaux supporters qu’ils pouvaient s’attendre à tout avec lui.

"Les derbys que j’ai joués ont eu des moments historiques, a-t-il poursuivi en conférence de presse. Celui-là en fait partie. C’est le début. Je veux juste faire partie de l’histoire du Galaxy en MLS. C’est le premier de nombreux à venir. Mais espérons que les suivants soient sous contrôle et non pas fous comme celui-ci." La rivalité naissante avec le Los Angeles FC, nouvelle franchise de MLS fondée en 2014, lui a permis de briller. Zlatan Ibrahimovic n’est peut-être pas Dieu mais définitivement quelqu’un de spécial. Personne ne pourra le nier après sa prestation XXL de ce samedi. Car il a bien montré à tous ses coéquipiers qu’ils devaient pleinement croire en Zlatan.

Prochain article:
Manchester City, Bernardo Silva quitte le rassemblement du Portugal
Prochain article:
France-Uruguay - Didier Deschamps : "celui qui peut se rapprocher le plus de Pogba, c'est Tanguy Ndombélé"
Prochain article:
Équipe de France - Lloris : "Les Pays-Bas ? On n'a pas pris le match à la légère"
Prochain article:
Chelsea, Maurizio Sarri donne son avis sur ses confrères : "Je me sens plus proche de Jürgen Klopp"
Prochain article:
Javier Tebas exige des sanctions contre Manchester City et le PSG
Fermer