News Matches
PSG

Christophe Galtier avant PSG-Brest "Je suis convaincu que Mbappé fera des passes décisives à Neymar"

16:27 UTC+2 09/09/2022
Christophe Galtier 2022-23

Vous avez collaboré avec Pier Gauthier, préparateur mental. Êtes-vous toujours en contact avec lui et quels sont les leviers que vous utilisez dans la gestion de votre groupe notamment avec des joueurs



Oui, j’ai collaboré avec Pierre concernant tout ce qui était préparation mentale et aussi pour moi sur un plan personnel. Mais aussi afin d’avoir plus d'outils et de clefs dans les échanges avec les joueurs pour trouver des accès rapide et avoir une relation ouverte et zen pour éviter les non dits et partager.





Quel regard portez-vous sur le match de Donnarumma contre la Juventus où il a fait l’objet de critiques sur le but encaissé ? Est-il possible de faire tourner à ce poste contre Brest samedi ? 



Le turnover à ce poste là ? Je ne suis pas le genre d'entraineur à faire du turnover à ce poste. On oublie souvent que Gigio (23 ans) est un jeune gardien. Bien sûr, on a relevé une mauvaise sortie sur le corner (qui amène la réduction du score de Turin) mais je préfère retenir ses deux arrêts décisifs. J'en ai parlé avec lui et je préfère avoir un gardien qui sorte sur les coups de pied arrêtés, qui ait beaucoup de présence dans le domaine aérien. Il a le physique, la qualité technique, le jump. Et je ne veux pas que cette erreur d’appréciation le freine sur ce que je veux voir de lui.





Faut-il faire un turnover pour avoir des joueurs frais en vue de la Ligue des champions ? 



Il faut de la fraîcheur et il y en aura automatiquement car j'ai un effectif qui est prêt à ma disposition. Même s’il manque des repères pour Carlos Soler et Fabian Ruiz qui sont arrivés très tardivement et que depuis car nous avons eu peu d’entraînements (avec l’enchaînement des matches tous les trois jours, les séances tactiques sont de facto réduites).





Comment la relation entre Neymar et Kylian Mbappé ? Et comment les avez-vous trouvés après la rencontre contre la Juventus Turin durant laquelle le second a oublié le premier sur une action de 3 à 0 ? 

La relation entre Ney et Kylian est très bonne et je ne fais pas de langue de bois. Pour avoir échangé avec Kylian, qui je pense en a parlé avec Neymar. Ils sont associés dans les exercices. Ils sont souvent ensemble dans les échauffements. Oui, il y a eu cette situation de match et pour avoir échangé avec Kylian, je pense qu’il en a parlé avec Ney. Il y a deux temps dans cette action : la première accélération où là il y a peut-être une possibilité de donner le ballon mais c’est un peu plus difficile et il y a le deuxième temps où Kylian fait vraiment la différence et entre dans la surface où il ne voit pas Ney. Quand on voit les images tout paraît simple. Mais il y a deux secondes pour prendre une décision et Kylian est focus sur son ballon. Mais je suis convaincu qu’il fera des passes décisives à Ney et inversement. Je n’ai rien ressenti de négatif depuis le match par rapport à cette action de jeu.





Dans quels états de forme sont Fabian Ruiz et Carlos Soler ?



Ils sont déjà heureux d’être là. Carlos Soler, lui, a du rythme. Il fait une préparation normale. Il y a dix jours, il jouait son dernier match avec Valence donc il est dans le rythme. Il a simplement à découvrir ses partenaires et ce que je vais lui demander sur le terrain. Mais comme c’est un joueur de haut niveau et intelligent ça va vite le faire. Fabian a eu une préparation très contrariée puisqu’il a très peu joué ces dernières semaines parce qu’on pensait qu’il allait nous rejoindre plus rapidement. Et il avait souhaité ne pas démarrer le championnat avec son ancien club et, de ce fait, s’est entraîné à part. Il a un peu de retard au niveau du rythme. Il travaille un peu plus que les autres. Mais ils sont disponibles pour démarrer le match samedi.



Est-il envisageable face à Brest que Messi, Neymar et Mbappé soient au repos ?

Non (rires) ! J’essaie d’être le plus clair possible…

Et l’un des trois ?

C’est possible.

Peut-il y avoir un turn-over tactique en défense ?

Non (rires). Et vous allez me demander au milieu ?

Comment maintenez-vous les remplaçants sous pression ?

Je n'utilise pas les remplaçants, je les appelle les entrants. Tout d'abord il y a des discussions. Quand vous êtes en contact avec des joueurs vous leur dites quelle est clairement la situation. Et quand vous rentrez dans un effectif d'un tel niveau ils savent déjà que cela va prendre du temps avant de pouvoir devenir titulaire. Ils savent aussi qu'avec ce calendrier et la Coupe du monde ils vont jouer. C'est à moi de voir avec mon staff de leur donner espoir, de leur donner une motivation pour faire partie de cette aventure qu'est la saison en cours. Les joueurs parlent aussi plus facilement avec les membres du staff et les informations me remontent. 



Le mercato s’est clôturé avec le prêt de Mauro Icardi. Espérez-vous d’autres renforts défensifs ou offensifs lors du prochain mercato hivernal ?

Vous vous êtes déjà projetés sur le mercato hivernal, moi pas du tout. La direction technique, et notamment Luis Campos, avec notre président doivent échanger déjà pour anticiper beaucoup de choses par rapport à ce mercato hivernal. Moi je suis vraiment match après match. Ce qui a été fait a été assez bien fait. Il est important que les joueurs sur qui je ne comptais pas, par rapport à mon modèle de jeu et différentes choses, aient pu trouver un club pour avoir du temps de jeu. Beaucoup sont prêtés donc susceptibles de revenir la saison prochaine. S’ils devaient revenir la saison prochaine ça serait plus intéressant avec un temps de jeu élevé. Mauro (Icardi), ça s’est fait dans les dernières heures. J’espère qu’il sera heureux là-bas et retrouvera du temps de jeu très élevé pour être performant.