News Résultats en direct
Serie A

Buffon insulté par les supporters de Parme

21:43 UTC+2 24/08/2019
buffon parma juventus
De retour à l’Estadio Ennio Tardini, Gianluigi Buffon a été accueilli de manière très sévère par le public local.

Gianluigi Buffon était ce samedi à Parme à l’occasion de la reprise de la Serie A, et le match opposant les Bianconeri à l’équipe locale. Ce n’est pas la première fois que le chevronné portier italien retrouvait cette région en tant qu’adversaire. Pourtant, à sa surprise générale, il a eu droit à un accueil des plus hostiles de la part du public local.

Cristiano Ronaldo et la Juve démarrent sur la pointe des pieds

Une bannière avec le mot « traditore » (traître) est apparue dans les tribunes lorsque l’ancien gardien du PSG est apparu sur la pelouse. Un terme violent et qu’il a fait mine de ne pas voir, saluant les supporters de chaque camp comme si de rien n’était.

Pourquoi un tel traitement envers l’icône italienne, et qui est considérée comme un grand gentleman par tous ceux qui l’ont côtoyés ? L’hypothèse qui apparaissait comme étant la plus évidente c’est que les tifosi parmesans lui en veulent pour leur avoir fait croire qu’il allait retourner au sein de leur club cet été. La rumeur a circulé dans la presse transalpine, avant que le champion du monde 2006 n’opte finalement pour son ancienne maison juventina. Mais, en réalité, ce n'est guère la raison de ces retrouvailles houleuses.

La vraie explication c’est que Buffon a opté pour le numéro 77 dans le dos de son maillot cette saison. Et ce chiffre correspond à l’année de fondation au principal groupe des supporters parmesans. Il a voulu leur rendre hommage, mais ses derniers n’ont pas apprécié l’initiative.

Pour rappel, c’est à Parme que Buffon avait lancé sa carrière professionnelle. Il y avait joué entre 1995 et 2001, disputant un total de 220 matches avant de filer vers la Juve.

Cette saison, Buffon (41 ans) n’est que remplaçant au sein de l’équipe bianconera. En revenant à Turin, il a accepté de n’être que le suppléant de Wojciech Szczesny. Le Polonais était d’ailleurs titulaire ce samedi, et a livré une prestation solide avec un clean sheet en prime.