Brest - OL (2-3), l’OL se redresse et reprend la tête

Lucas Paqueta Memphis Depay Houssem Aouar Brest Lyon Ligue 1 19022021
Getty
En ouverture de la 26e journée de Ligue 1, l’OL a pris le meilleur sur Brest. Un succès qui lui permet de récupérer le fauteuil du leader.

Dominé par Montpellier la semaine dernière à domicile (1-2), l’OL s’est remis à l’endroit ce vendredi en allant gagner sur le terrain de Brest. Face aux Finistériens, les Gones ont assuré le plein de points, mais ils n’ont réussi qu’une mi-temps sur deux.

Les hommes de Rudi Garcia ont inscrit trois buts dans cette rencontre et tous l’ont été durant la première période. Revanchards, les Rhodaniens ont réussi à faire plier leurs opposants, en exploitant notamment leurs erreurs défensives.

L’OL n’a joué qu’une mi-temps

Le premier impair a été commis par le gardien Sébastien Cibois (ex du PSG), qui a voulu dribbler Lucas Paqueta devant sa cage mais a raté son geste et laissé le Brésilien ouvrir le score (9e). Ensuite, c’est une mauvaise sortie de balle de la défense brestoise qui a profité aux Lyonnais, avec une reprise de près de Houssem Aouar suite à une passe bien sentie de Memphis Depay (29e).

Au bout d’une demi-heure, l’OL menait 2-0 au tableau d’affichage. Pourtant, les locaux n’avaient pas démérité. En tout début de partie, ils auraient pu mener par le même score, n’était-ce les excellents arrêts d’Anthony Lopes sur des tentatives de Romain Faivre (1e) et Steve Mounié (3e).

L'article continue ci-dessous

Les hommes de Dall’Oglio n’avaient pas été vernis et ils ont même cédé une troisième fois juste avant la pause. C’était sur un pénalty transformé par Depay suite à une intervention manquée de Cibois. Ça faisait donc 0-3 à la pause et on pensait le match plié. C’était mésestimer la capacité de réaction du Stade Brestois, mais aussi la faculté des Lyonnais à se compliquer une rencontre qu’ils maitrisaient pourtant parfaitement.

Brest a failli arracher le nul 

La seconde mi-temps de cette rencontre a donc connu un scénario totalement inverse avec une formation finistérienne revigorée et des Lyonnais méconnaissables et qui ont totalement perdu le contrôle des débats. En réduisant le score dès la 56e par Brendan Chardonnet, Brest a relancé le suspense. Et sur la lancée de ce rebond, ils ont ajouté un second par le biais d’Irvin Cardona à un quart d’heure du terme.

Les dernières minutes du match ont vu les locaux pousser pour arracher le nul, mais c’était sans succès. Depay s’est notamment transformé en sauveur, en intervenant sur une reprise de Mounié (81e). Au final, l’OL l’a donc emporté et s’installe de nouveau en tête du classement en attendant les sorties du LOSC et du PSG. Les Gones sont à féliciter, mais leurs opposants du jour méritent aussi d’être complimentés par la belle prestation fournie. Ce fut un match très animé et plaisant.  

Fermer