Amicaux : Bordeaux accroché, Rennes dompté

Commentaires()
Gettyimages
Les Girondins de Bordeaux et le Stade Rennais ont connu des fortunes diverses dans leurs matches de préparation, ce samedi.

Si la rencontre du PSG contre le Bayern a focalisé les attentions, plusieurs matches de préparation se déroulaient ce samedi soir pour les différentes écuries de Ligue 1. Vêtus de leur nouveau maillot, les Girondins de Bordeaux affrontaient l'Union de Berlin avec un onze mixte.

Après un but rapidement encaissé sur une phase arrêtée en tout début de match, par Andersson (1-0, 3e), l'équipe de Gustavo Poyet est progressivement montée en puissance face à un adversaire accrocheur, qui avait mis beaucoup de densité physique.

Il a fallu attendre le début de la seconde période pour voir le club au scapulaire égaliser grâce à un but de la tête de Jules Koundé après un corner tiré en deux temps (1-1, 57e). Bordeaux a continué à pousser, sans pour autant trouver la faille dans une fin de match confuse après les nombreux changements effectués. Benoît Costil a même eu à s'employer pour éviter une défaite. Les Girondins iront à Ventspils pour leur prochain match estival.

L'article continue ci-dessous

Rennes s'est réveillé trop tard

Parmi les autres rencontres notables de ce début de soirée, le Stade Rennais affrontait Anderlecht. Et les hommes de Sabri Lamouchi ont subi la loi de la formation belge, plus tranchante offensivement et, surtout, beaucoup plus en jambes en première mi-temps. 

 

Après une première alerte en début de match, le club bruxellois a débloqué la situation dès le quart d'heure de jeu par Milic (1-0, 15e). Sept minutes plus tard, Anderlecht a obtenu un penalty mais Koubek a détourné la tentative de Dimata (22e). 

La seconde période n'a fait que confirmer la domination du club belge, Gerkens doublant la mise dès le retour des vestiaires (2-0, 49e), avant que Dimata, encore, obtienne un nouveau penalty cette fois-ci tiré et transformé par Adrien Trebel (3-0, 53). Malgré la réduction du score de Mehdi Zeffane  au cours de ce début de seconde période un peu fou (3-1, 55e), Rennes n'est pas parvenu à refaire son retard. Le but de Jordan Tell à sept minutes de la fin (3-2, 83e) a néanmoins offert une fin de match animé, où l'équipe de Sabri Lamouchi a été proche de l'égalisation, mais le score en est resté là. 

Fermer