News Résultats en direct
Bayern Munich

Bleus - Corentin Tolisso vise le triplé avec le Bayern Munich

09:57 UTC+2 10/09/2019
Tolisso Bayern
Le milieu de terrain français n'a pas caché ses ambitions lors d'un entretien à Sky. Il veut voir le Bayern remporter tous les trophées possibles.

Titulaire en Équipe de France face à l'Albanie samedi (4-1), Corentin Tolisso veut enchaîner en sélection mais aussi en club après une délicate saison 2018-2019, marquée par une rupture des ligaments à son genou droit. Désormais à 100%, l'ancien joueur de l'OL veut de nouveau être un protagoniste majeur des Bleus et du Bayern Munich

Dans une interview accordée à Sky Sport Allemagne, l'international français souhaite voir son club triompher dans toutes les compétitions possibles dans les mois à venir. "Nous avons une excellente équipe, également au milieu de terrain. Il ne devra pas y avoir de blessure majeure. Mais si nous sommes épargnés, nous pouvons avoir notre mot à dire dans les trois compétitions. Avec l'équipe, nous pouvons aller très loin en Ligue des champions et je pense que le titre est réalisable. Chaque joueur rêve de cette coupe. Le Bayern ne l'a pas remporté depuis 2013. Je pense qu'il est temps de la reprendre."

"Coutinho et Perisic nous aideront à gagner des titres cette année"

Pour légitimer ses ambitions, Corentin Tolisso met en avant le recrutement du Bayern Munich avec notamment les arrivées d'Ivan Perisic et de Philippe Coutinho dans le secteur offensif. "Ils ont une excellente réputation internationale. Tout le monde sait ce qu'ils ont déjà fait. Ils nous aideront à gagner des titres cette année. Avant que les deux ne soient présents, nous n'avions pas nécessairement une équipe qui aurait pu remporter le triplé (Bundesliga, DFB Pokal et C1) cette saison."

Par rapport au championnat, Tolisso estime que le Bayern ne doit pas laisser Dortmund prendre de la confiance. Celui qui a joué de nombreux derbys contre les Verts en L1 a conscience de l'importance de la rivalité avec le BVB. "Nous sommes meilleurs. Ils nous ont battus lors de la Supercoupe d'Allemagne, mais maintenant nous voulons la vengeance. Nous avons deux matches contre le Borussia en championnat. Nous ferons n'importe quoi pour les battre deux fois."

Enfin, par rapport au vestiaire bavarois qui a pris un fort accent français ces dernières semaines, le champion du monde 2018 s'en réjouit. "Déjà lors ma première année, il y avait deux Français, Franck (Ribéry) et Kingsley (Coman), qui m'ont beaucoup aidé pendant mes premiers mois. Je ne pouvais tout simplement pas parler aux autres joueurs. Maintenant, il y a cinq Français (Coman, Pavard, Hernandez, Cuisance et lui). Je peux communiquer beaucoup plus. C'est difficile pour moi de parler allemand, mais j'essaie de m'améliorer."