News Résultats en direct
Ernesto Valverde

Barça, Valverde esquive le dossier Griezmann

18:45 UTC+2 01/04/2019
Ernesto Valverde Barcelona Espanyol LaLiga 30032019
En conférence de presse avant le match contre Villarreal, Ernesto Valverde n'a pas souhaité s'attarder sur les rumeurs concernant le Français.

L'état physique de Messi : "Il n'y a jamais de scénario qui convienne à la rotation d'un joueur comme Leo, beaucoup de gens ont leur vision de la Ligue des Champions mais nous avons un match important contre l'Atlético, nous prenons tous les matches très au sérieux".

La rotation : "Demain est un match idéal pour gagner. Cela ne m'échappe pas pour autant que nos adversaires attendent un faux-pas pour nourrir l'espoir de nous rattraper et que nous n'avons pas à leur donner cette option".

Piqué : "Nous verrons si je le mets demain."

Griezmann : "Je ne pense pas que ce dont on parle déstabilise l'une ou l'autre des équipes, nous en avons tous l'habitude".

Coutinho ou Malcom : "Nous ne parlons pas d'un joueur en le valorisant plus qu'un autre mais ce sont des situations qui se produisent tout au long de la saison. Tous les attaquants donnent leur maximum mais nous espérons que Coutinho, Dembélé et Malcom soient à leur meilleur niveau et que tout le monde puisse jouer" .

La récupération de Dembélé : "Je ne sais pas quand on pourra compter sur lui, je ne sais pas si ce sera samedi ou contre Manchester, je ne peux pas vous donner de date, mais nous respectons les délais fixés par les médecins".

Villarreal : "Tout dépendra de son approche, ils sont dans une situation compliquée. L'autre jour, le Celta est revenu alors qu'il n'était pas très bien classé. Ils ont fait de bons matches avec les équipes de tête, ils sont en quart de finale de la Ligue Europa et c'est une équipe que nous avons généralement du mal à battre, nous sommes dans le sprint final et chaque match est une sorte de finale pour tous, nous cherchons à être champions et eux à s'éloigner du bas du tableau, nous jouons beaucoup tous les deux".

Une semaine intense : "Les joueurs savent exactement comme moi la difficulté de gagner des matches. Rien n'est certifié tant que la compétition n'est pas terminée, tout arrive si souvent que parfois, il est difficile de se situer mais nous sommes parfaitement conscients de l’importance du match de demain par rapport au match suivant, peut-être plus marquée parce que nous affronterons le second. Le match de samedi dépendra de celui de demain".

Candidat au titre : "Historiquement, Barcelone remporte également la Ligue des champions, la compétition européenne motive beaucoup mais c’est une compétition qui peut trahir une équipe en quinze minutes. Le championnat une compétition qui vous implique de la première à la dernière journée".

Les titres à viser : "Les trois titres (Liga, Copa del Rey, Ligue des champions) sont tout aussi proches et tout aussi éloignés, tout dépend de petites choses, nous n’avons encore rien gagné et tout est va se décider. Depuis juillet nous avons parcouru un long chemin et nous sommes au point culminant. J’aimerais bien en avoir deux et s’il y en a trois, ce sera encore mieux...".