Barça, Valverde a "le soutien total" de son président

Commentaires()
Getty
Ernesto Valverde, l'entraineur du Barça, a affirmé qu'il ne s'inquiétait absolument pas pour son avenir malgré la récente déculottée en C1.

Le FC Barcelone a vécu une soirée cauchemardesque mardi dernier avec cette défaite humiliante concédée sur le terrain de Liverpool (0-4). Un véritable fiasco et parmi les principaux montrés du doigt pour cette déroute, il y a eu Ernesto Valverde. En tant que coach, ce dernier est considéré comme le coupable numéro un, surtout que cela fait deux années de suite que l'équipe catalane vit une pareille mésaventure en Europe.

Valverde a connu indiscutablement des jours meilleurs à Barcelone. Mais, il est déjà tourné vers d'autres objectifs, et n'est pas préoccupé du tout par le sort qui pourrait lui être réservé. Pour la simple raison qu'il dispose de l'appui de sa direction.

L'article continue ci-dessous

"J'ai parlé avec le président avant-hier (jeudi, ndlr) et j'ai remarqué que j'ai toujours son soutien, a-t-il affirmé. Quand il y a un coup dur comme ça, tout bouge et quand quelque chose arrive, ça casse tout comme un enfant qui est en colère. Et il faut ensuite tout remettre à sa place. Le président m'a donné son soutien absolu. Et il m'a aussi demandé comme j'allais".

"Je suis comme Steve McQueen dans sa cellule"

Comment se sent justement l'entraineur des champions d'Espagne ? Est-il marqué par cette correction et les conséquences qui en ont résulté ? Sa réponse : "Je me sens fort, nous voulons aller de l'avant et ne pas nous cacher sous un caillou (…) Nous verrons ce qui se passe et je ne pense pas à ce qui pourrait arriver (…) Aujourd'hui, je suis comme Steve McQueen, dans la Grande Evasion. Mais si vous voulez jouer dans le match de demain, vous n'arrêtez pas de penser à ce qui s'est passé et à la façon dont cela s'est passé."

Questionné aussi sur le moral de ses troupes, Valverde ose croire qu'il va être retapé rapidement, surtout que la saison n'est pas encore totalement terminée. "Getafe joue de manière similaire à Valence et je pense que cela peut être une bonne préparation pour la finale de la Copa del Rey. Nous voulons aller de l'avant après une semaine très difficile, peu importe qui est le rival. Ce qu'on a vécu était très dur pour les fans et les joueurs mais la meilleure chose à faire est de faire face le plus tôt possible et obtenir des résultats qui nous permettent d'oublier".

Fermer