Arsène Wenger a empêché un retour de Robin Van Persie à Arsenal

Commentaires()
Robin van Persie, Arsene Wenger, Arsenal
Getty
Dans son nouveau livre, l'entraîneur français révèle avoir dit non à Robin Van Persie alors que ce dernier souhaitait revenir à Arsenal en 2015.

Arsène Wenger a révélé que Robin van Persie voulait revenir à Arsenal en 2015, mais le manager a refusé la possibilité de voir le Néerlandais de retour dans le nord de Londres.

Van Persie est devenu l'un des meilleurs joueurs de la Premier League sous Wenger à Arsenal, marquant 132 buts en 278 matchs après avoir quitté Feyenoord en 2004.

Avant la fin de son contrat en juin 2013, Van Persie a annoncé qu'il ne signerait pas de nouvel accord avec les Gunners, ce qui a causé beaucoup de consternation parmi les fans du club.

Pour aggraver les choses, Van Persie a été vendu au rival de toujours, à savoir Manchester United, durant le mercato estival 2012. Chez les Red Devils, il a remporté la Premier League dès sa première saison sous les ordres de Sir Alex Ferguson.

Wenger a détaillé le processus qui a conduit au départ de l'attaquant dans un extrait de son nouveau livre, "Arsène Wenger : Ma vie en rouge et blanc".

"En 2012, il a annoncé son intention de ne pas prolonger son contrat", a déclaré Wenger. Tous les grands clubs le courtisaient. Je l'ai vendu à Manchester United."

"Les supporters étaient en colère contre moi pour cela mais nous n'avons pas pu égaler l'offre. J'ai réussi à négocier son départ pour 30 millions d'euros, ce qui était une somme énorme à l'époque pour un joueur avec un an de contrat. Je n'avais que l'intérêt du club en tête."

"Ma relation avec Alex Ferguson et Manchester United s'était améliorée à ce moment-là, mais chaque transfert est un jeu de poker où vous essayez de ne rien donner."

"Van Persie a connu un fantastique premier semestre à Old Trafford : il a mis l'équipe sur la bonne voie pour le titre de champion et nous a rendu la tâche encore plus difficile."

L'article continue ci-dessous

Après trois saisons à Man Utd, Van Persie s'est retrouvé mis de côté et a donc cherché une porte de sortie. Il a téléphoné à son ancien manager dans l'espoir de pouvoir revenir à Londres, mais Wenger a préféré y mettre son veto.

"Après trois ans, il a été blessé et Ferguson (NDLR: c'était en fait Louis van Gaal) l'a vendu au club turc de Fenerbahce", a poursuivi Wenger.

"Il m'a appelé parce qu'il voulait revenir, mais c'était impossible : il était à la fin de sa carrière et nous investissions dans de jeunes joueurs."

Fermer