News Matches
Argentine vs Australie

Argentine – Australie : L’Albiceleste passe en quarts dans la douleur

22:00 UTC+1 03/12/2022
Lionel Messi Argentina Australia Qatar 2022
Les Argentins se sont fait peur face à une équipe courage de l’Australie qui n’a rien lâché jusqu’à la fin de la rencontre.

Bien en place, les Socceroos entament très bien leur rencontre. Les coéquipiers de Nicolás Otamendi n’arrivent pas à se montrer dangereux.

Messi débloque la situation

Forfait pour ce match des huitièmes de finale, Angel Di Maria a laissé un grand vite sur son coté droit. Lionel Messi est, quant à lui, surveillé de près par les milieux de terrains de l’Australie.

Ne possédant pas les qualités techniques pour s’emparer du ballon, les hommes de Graham Arnold ont misé sur leur capacité à défendre en bloc et répondre en contre-attaque.

Une stratégie qui s’est avérée payante jusqu’à la demi-heure de jeu. Lionel Messi a libéré les siens d'un plat du pied millimétré. Le ballon s’est retrouvé dans le petit filet de la sélection australienne sans que Mathew Ryan ne puisse rien faire.

Le septuple Ballon d’Or brise la malédiction et inscrit son premier but en match à élimination directe en Coupe du Monde pour son 1000e match en carrière.

L’Argentine a fait le plus dur en ouvrant le score. Les Australiens seront désormais obligés de se découvrir pour égaliser. Le scénario parfait pour les Sud-Américains qui finissent la première période avec un avantage plus qu’important.

De retour des vestiaires, l’Albiceleste met le pied sur le ballon. L’objectif est de faire douter les coéquipiers d’Aaron Mooy et prendre une avance confortable.

Les Australiens finissent, toutefois, par reprendre les choses en main. La possession est à leur avantage pendant le premier quart d’heure. Le pressing argentin a été cependant fini par payer. Julián Álvarez ouvre la route aux Argentins vers les quarts de finale à la 58e minute de jeu.

Mat Ryan, le portier australien, s’emmêle les pinceaux devant ses cages. Il se fait chiper le ballon par l’attaquant de Manchester City. Ce dernier donne un confortable avantage aux siens.

Conscients qu’ils sont en train de laisser passer une énorme chance d’écrire leur histoire en Coupe du Monde, les Australiens essayent mais ne parviennent pas à se montrer dangereux.

En grande confiance, les hommes de Lionel Scaloni enchainent les grosses occasions. Lancé dans l’axe, Lionel Messi transperce le bloc australien à la 65e minute de jeu. Il échoue n’arrive, toutefois, pas à passer le dernier défenseur.

Une minute plus tard, l’attaquant du Paris Saint-Germain revient à la charge avec une grosse frappe de 20 mètres dans l'axe. Ce n’est pas cadré. La balle passe au-dessus.

Alors que les Argentins semblaient se diriger tout droit vers le tour suivant, les Socceroos ont réussi à relancer le match. Craig Goodwin décroche une demi-volée splendide. Le ballon est contré par la défense argentine pour finir dans les filets de Damián Martínez. Les Australiens peuvent encore y croire.

Aziz Behich, le latéral gauche, passe tout proche de réduire le score. A la 81e minute de jeu, il lance une percée incroyable sur son coté. Il a éliminé quatre éléments argentins avant de perdre la balle.

Le duel physique fait rage au milieu de terrain. Les Australiens savent qu’il y a un énorme coup à jouer et se battent sur chaque action. Pas suffisant pour autant pour faire taire les supporters argentins qui n’ont pas arrêté de chanter depuis l’ouverture du score de la Pulga.

L’équipe sud-américaine essaye de coupe le rythme de leur adversaire. Entré en jeu en deuxième période, Lautaro Martinez se rate coup sur coup à deux minutes de la fin du temps réglementaire.

Servi une nouvelle fois par Lionel Messi, l’avant-centre de l’Inter Milan, encore lui, bute sur Mathew Ryan à la 90+3e minute de jeu. L’attaque argentine est en feu.

Courageux, les Australiens passent tout proche de l’égalisation quelques secondes avant la fin de la rencontre. Damián Martínez réalise l’arrêt du match devant la jeune pépite australienne, Garang Kuol.

Les Argentins affronteront donc les Pays-Bas en quarts de finale de la Coupe du Monde 2022, ce vendredi 9 décembre 2022, au stade Lusail.