Angers frappe fort, Metz et Reims enchainent… Le résumé de la journée en Ligue 1

Pierrick Capelle Sada Thioub Angers Nimes Ligue 1 31012021
Getty
Quatre rencontres de la 22e levée de Ligue 1 se sont disputées ce dimanche à partir de 15h. Le grand coup a été réussi par Angers.

Et si Angers se mêlait à la course à l’Europe cette saison ? L’idée n’est pas aussi farfelue, puisque la formation angevine s’accroche au bon wagon à la faveur d’un bilan plus que séduisant. Ce dimanche, la formation de Stéphane Moulin est allée chercher son dixième succès de la saison. Une victoire acquise au détriment de Nimes Olympique (3-1).

Metz est inarrêtable

Face aux Crocos, le SCO a scellé le sort du match dès la première période. Pierrick Capelle et Lassana Coulibaly ont permis aux locaux de mener 2-0 à la pause. Ripart a bien redonné l’espoir aux Nîmois juste avant la pause mais Angers a repris son avantage de deux buts dès le retour des vestiaires grâce à Lois Diony, buteur sur un service de du capitaine Thomas Mangani.

Angers n’est pas la seule équipe à avoir le vent en poupe en ce moment. C’est aussi le cas du FC Metz. Emmenée par son excellent milieu algérien Farid Boulaya, la formation lorraine s’est imposée pour la troisième fois d’affilée. Pourtant, cette fois sur la pelouse du Brest, les Grenats ont eu à courir derrière le score. Cela ne les a pas empêchés de tout renverser et assurer le plein de points. L’équipe d’Antonetti a signé un dernier quart d’heure de folie avec trois buts inscrits. Sarr, Yadé et Vagner sur pénalty ont mis à mal le portier finistérien et permis à leur équipe de s’installer au 6e rang du classement. 

L'article continue ci-dessous

Reims poursuit sa remontée

Outre Metz, Reims a également assuré un troisième succès d’affilée. En plein redressement, les Champenois sont allés battre Strasbourg chez lui et sur la plus courte des marges. L’unique réalisation de la partie a été l’œuvre de Kutesa à dix minutes du terme. En gagnant, Reims continue de s’éloigner de la zone rouge puisqu’il est désormais 12e au classement général.

Le quatrième et dernier match de 15h a mis aux prises le PSG à Lorient au Moustoir. Contre toute attente, le champion de France a chuté face aux Merlus. Les Franciliens avaient pourtant mené deux fois au score grâce à des pénaltys transformés par Neymar. Mais, les Morbihannais, accrocheurs, ont tout renversé vers la fin.

Plus tôt dans la journée, l’AS Saint-Etienne a mis fin à sa mauvaise spirale en prenant la mesure de l’OGC Nice. Les Verts peuvent remercier Charles Abi, auteur du but de la victoire à la 88e minute et sept minutes après son entrée en jeu. 

Fermer