News Résultats en direct
La Liga

Les 10 ans de Karim Benzema au Real Madrid en 10 photos inoubliables

19:11 UTC+2 09/07/2019
KARIM BENZEMA REAL MADRID BAYERN MUNICH CHAMPIONS LEAGUE 04232014
Retour en images sur le parcours extraordinaire de Karim Benzema au Real Madrid, 10 ans après son arrivée.

Il y a dix ans, jour pour jour, Karim Benzema posait ses valises dans la capitale espagnole après une révélation express à l'Olympique Lyonnais. Le buteur français l'a souvent répété : à ce moment précis, il est entré dans un nouveau monde. Tête d'affiche de la seconde période des Galactiques aux côtés de Cristiano Ronaldo ou Kaka, "KB9" a tracé son destin avec une régularité admirable, sans jamais changer son approche du jeu. Voici un résumé de son parcours en 10 photos.

  • Benzema Real Madrid

    #1 Le jour où... tout a commencé

    L'arrivée. 9 juillet 2009. Karim Benzema est présenté dans l'écrin majestueux de Bernabeu devant le peuple madrilène. Aux côtés du président Florentino Perez, qui l'a toujours tenu en haute estime, le Lyonnais de naissance embrasse alors l'écusson de la mythique tunique blanche. L'histoire est lancée.
  • Cristiano Ronaldo y Benzema celebran en el Real Madrid-Sevilla

    #2 Le jour où... la complicité avec Ronaldo est née

    Tandem. Le complice de toujours. Au fil des années, Karim Benzema a peaufiné une connivence technique d'une grande fluidité avec la superstar portugaise. Sans l'altruisme du Français, CR7 n'aurait pas empilé les saisons à 50 buts pour exploser tous les records avec la même appétence.
  • Karim Benzema Jose Mourinho Real Madrid

    #3 Le jour où... Mourinho l'a piqué

    "Special" coaching. C'est bien connu, José Mourinho n'est jamais le dernier à pousser ses joueurs dans leurs retranchements. En comparant Karim Benzema à un "chat" pour l'inciter à développer sa faim de but, José Mourinho a vu le Français lui répondre de la meilleure des manières sur le rectangle vert. De l'eau a coulé sous les ponts, depuis, mais le respect mutuel entre les deux hommes est bien là. "Je pense que Karim aimait travailler avec moi et je pense que je l'ai aidé à comprendre beaucoup de choses et à faire de lui un des meilleurs joueurs", a d'ailleurs récemment lâché le Special One. Une citation que le Français a approuvé en la reprenant sur son compte Instagram.

  • higuain-benzema

    #4 Le jour où... il a éteint la concurrence

    Émulation. Karim Benzema a vu défiler des clients dans sa zone (Morata, Adebayor...), mais le plus coriace de ses concurrents restera sans doute Gonzalo Higuain. Si la présence de l'Argentin, au style bien distinct, a renforcé l'émulation dans l'axe de l'attaque madrilène, c'est bien le Français qui a eu le dernier mot en s'imposant comme le numéro 1 incontestable au poste. En 2013, Higuain est parti assouvir ses ambitions ailleurs, à Naples.
  • Karim Benzema Dani Alves Real Madrid vs Barcelona La Liga 2011

    #5 Le jour où... il a marqué le but le plus rapide de l'histoire du Clasico

    Adrénaline. Karim Benzema a souvent tiré son épingle du jeu dans l'affiche la plus médiatique de la planète - y compris pendant l'ère Guardiola du grand Barça. Le 10 décembre 2011, par exemple, il avait inscrit le but le plus rapide de l'histoire du Clasico après 21 petites secondes de jeu en exploitant promptement une erreur de Victor Valdes. Sa technique racée et son flegme sont taillés pour ces grandes affiches.
  • Karim Benzema Carlo Ancelotti Real Madrid Primera Division 31012015

    #6 Le jour où... Ancelotti l'a adulé

    Admiration. "Pour moi, il n'y a pas débat, Karim est le meilleur joueur du monde dans cette position". Ces mots, signés Carlo Ancelotti, situent bien l'importance de Karim Benzema dans l'animation offensive madrilène. L'entraîneur italien restera le technicien qui a permis au Real de décrocher la fameuse "Decima" - 10ème Ligue des champions de l'histoire du club. Il se plaisait à répéter que le Français était le "joueur idéal pour évoluer avec Cristiano"
  • Memburu La Decima: Perjalanan Real Madrid Ke Final Liga Champions 2013/14

    #7 Le jour où... il a soulevé sa 1ère Ligue des champions

    Prestige. Sous l'égide de Carlo Ancelotti, le Real Madrid a renoué avec le succès sur la scène européenne. Au printemps 2014, au terme d'une finale irresprirable remportée aux prolongations contre l'Atlético (4-1, a.p.), Karim Benzema soulève sa première Ligue des champions. Avec sa bande, il deviendra ensuite un spécialiste des grandes conquêtes, avec 3 autres sacres sur les 4 années qui ont suivi (2016, 2017, 2018).
  • Karim Benzema Zinedine Zidane Real Madrid

    #8 Le jour où... Zinédine Zidane l'a pris sous son aile

    Bienveillance. Karim Benzema a expliqué à plusieurs reprises qu'il considérait Zinédine Zidane comme "un grand frère". La fluidité de cette relation "entraîneur-joueur", articulée sur une confiance et une bienveillance qui traversent les années, a permis à l'attaquant de rester dans les meilleurs conditions mentales. Zidane est un homme du Real. Il a pris Benzema sous son aile avant d'en devenir l'entraîneur. Ensemble, les deux Français ont collectionné les trophées.
  • Karim Benzema Atletico Real Madrid UCL 10052017

    #9 Le jour où... il a ébloui l'Europe en mystifiant un défenseur

    Virtuosité. Parce qu'elle n'est pas qu'un exploit personnel, cette action pourrait résumer à elle seule la technicité de Karim Benzema. Dans un match capital (la seconde manche d'une demi-finale de Ligue des champions), le Français avait humilié trois défenseurs en quelques secondes, sur deux dribbles - dont un double-contact magique le long de la ligne - avant de faire parler une nouvelle fois son altruisme pour servir Toni Kroos, dont la frappe contrée reviendra sur Isco, buteur. Du grand art.
  • Karim Benzema Sergio Ramos Real Madrid Barcelona Supercopa 16082017

    #10 Le jour où... il est devenu capitaine

    Taulier. On l'oublierait presque, mais il n'a pas fallu attendre l'exil de certains cadres pour voir Karim Benzema porter le brassard de capitaine. Cet honneur lui est revenu pour la 1ère fois en mars 2014, à l'occasion d'un match de Coupe du Roi. Depuis, le Français a fréquemment récupéré ce petit bout de tissu perçu comme un titre d'ancienneté dans le vestiaire madrilène. Un vestiaire dont il est aujourd'hui le taulier avec Sergio Ramos et Marcelo.