PSG : Les titis parisiens qui ont quitté le club sous l'ère qatarie

Goal / Getty Images
Antoine Bernede, transféré au RB Salzbourg, n'est pas le premier joueur formé au PSG à quitter le club très tôt. Retour sur ces "titis" exilés.

Valoriser le savoir-faire de la formation dans l'environnement d'un grand club européen est un casse-tête qui existe depuis toujours. Il est pourtant au centre de la stratégie du Paris Saint-Germain depuis l'arrivée aux commandes de QSI, comme le président Nasser Al-Khelaïfi le certifie souvent. Mais à une époque où les prospects les plus prometteurs n'ont pas toujours la patience d'attendre le bon moment dans un vestiaire bondé de stars planétaires, cette mission reste complexe.

Depuis 2011, de nombreux titis parisiens - le surnom donné aux joueurs formés au club - ont ainsi fait le choix de l'exil. L'idée n'est pas de partir pour partir, ou d'aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs, mais simplement de lancer leur histoire plus vite. Toujours plus vite. Qu'ils soient professionnels ou pas.

Il y a donc ceux qui sont aller voir ailleurs pour signer pro, déjà. Parmi les plus connus, citons l'international français Kinglsey Coman (parti à la Juventus libre malgré quelques apparitions en pro à Paris), l'attaquant de Lyon Moussa Dembélé (parti à Fulham), le milieu d'Arsenal Mattéo Guendouzi (parti à Lorient) ou le défenseur du Borussia Dortmund Dan-Axel Zagadou. Citons aussi les jeunes milieux Claudio Gomes (Manchester City) et Aliou Traoré (Manchester United) ou les défenseurs Mahamadou Dembélé et Abdourahmane Barry (RB Salzbourg).

Et puis il y a ceux qui avaient déjà signé leur premier contrat professionnel pour intégrer le groupe, d'abord, et espérer gratter quelques minutes ici ou là pour marquer les esprits. Au-delà du cas particulier d'Adrien Rabiot, tous n'ont pas un cheminement fluide et linéaire comme Presnel Kimpembe ou, à un degré moindre, Moussa Diaby. Ces exemples le démontrent...

 

 

 

 

 

  1. Getty

    Lorenzo Callegari

    Le parcours de ce jeune milieu français d'origine italienne est bien connu des amoureux du PSG. Elégant et clairvoyant, Callegari était l'un des titis les plus attendus de ces dernières années. Mais il a finalement fait le choix de rejoindre le Genoa, qui l'a ensuite prêté à Ternana, formation de deuxième division italienne. Un début de carrière assez chaotique pour ce grand espoir.passé par plusieurs catégories de jeunes en équipe de France.
  2. Getty Images

    Mike Maignan

    Décisif dans le superbe parcours du LOSC cette saison, Mike Maignan a la particularité d'avoir signé son premier contrat pro au PSG (à l'été 2013) avant de faire ses débuts en pro ailleurs, à Lille donc, deux ans plus tard. Le Guyanais n'a pas tardé à y montrer ses réflexes sur la ligne et son explosivité, tout en fignolant un exercice qu'il affectionne : les arrêts sur penalty. Il est clairement un international français en puissance, à 23 ans.
  3. Getty

    Jonathan Ikoné

    En constante progression, Jonathan Ikoné a fait toutes ses classes au PSG avant de rejoindre Montpellier en prêt (à l'hiver 2017) après avoir pointé le bout de son nez en Ligue 1 avec son club formateur, comme Christopher Nkunku. Le gaucher a ensuite franchi un nouveau cap au LOSC, qu'il a rejoint l'été dernier en paraphant un bail de 5 ans. Dans le Nord, il forme une attaque de feu avec Nicolas Pépé et Jonathan Bamba.
  4. Getty

    Jean-Kévin Augustin

    C'est un cas bien différent que celui de Jean-Kévin Augustin. L'attaquant international espoir a fait plus d'une treintaine d'apparitions avec la tunique rouge et bleue, dans les pas des références Zlatan Ibrahimovic et Edinson Cavani. Mais à l'été 2017, le mercato très animé du club de la capitale l'a incité à plier bagages pour rejoindre le RB Leipzig sous la forme d'un transfert sec de 13 millions d'euros, juste avant les arrivées de Neymar et Kylian Mbappé...
  5. Getty Images

    Odsonne Édouard

    Cela fait trois ans qu'Odsonne Édouard a déserté la capitale pour aller voir ailleurs, d'abord à Toulouse sous la forme d'un prêt agrémenté d'une sombre histoire extra-sportive, puis au Celtic, en prêt aussi, avant un transfert sec l'été dernier. L'attaquant exploite enfin son potentiel dans le plus grand club d'Ecosse.
  6. Proshots

    Jean-Christophe Bahebeck

    La carrière de Jean-Christophe Bahebeck est très chaotique. Le polyvalent attaquant ne diffuse toujours pas l'impression de l'avoir définitivement lancée, comme le démontrent ses multiples expériences en prêt, successivement à Troyes, Valenciennes, Saint-Etienne, Pescara et Utrecht. Le club néerlandais l'a définitivement recruté l'été dernier.
  7. Getty Images

    Yacine Adli

    Grand espoir de la formation parisienne, l'élégant Yacine Adli va donc lancer sa carrière en Ligue 1 aux Girondins de Bordeaux, où il s'est engagé cet hiver (contre 5,5 millions d'euros), six mois après la signature de son premier contrat pro. Le milieu avait fait une apparition avec son club formateur.
  8. Getty

    Antoine Bernede

    Le petit dernier de la bande. Comme Yacine Adli, Antoine Bernede a fait le choix de quitter son cocon parisien pour aller gratter des minutes ailleurs, mais le jeune milieu ne reste pas dans l'Hexagone. Il a rejoint le club autrichien de Salzbourg, réputé pour son savoire-faire en matière de formation. Une première marche dans la puissante écurie Redbull.