Les crashs d'avion qui ont marqué l'histoire du football

Commentaires()
Getty Images
Alors que l'avion transportant Emiliano Sala est porté disparu, retour en images sur les accidents aériens qui ont marqué l'histoire du football.

  1. tragedia superga

    #1 4 mai 1949 – Torino

    C'est peut-être le premier crash aérien qui a traumatisé le monde du football. Après guerre, le Torino fait partie des meilleures équipes du continent et compte dans ses rangs de nombreux internationaux italiens. Au retour d'un match de gala contre Benfica au Portugal, l'avion percute la colline de Superga, à quelques kilomètres de Turin. L'accident, dû à des conditions météo difficiles et à une erreur de pilotage, fait 31 victimes dont les 18 joueurs du "Grande Torino". Aucune personne présente à bord n'a survécu.

  2. By Mahmoud maher

    #2 6 février 1958 – Manchester United

    De retour de Belgrade où ils ont validé leur qualification pour les demi-finales de la Coupe des clubs champions aux dépens de l'Etoile Rouge, les "Busby Babes" font une escale ravitaillement à Munich. Lors de la troisième tentative de redécollage, l'Airspeed AS.57 Ambassador 2 s'écrase sur la piste. Vingt-trois passagers périssent dans l'accident, dont huit joueurs des Red Devils. Parmi eux, Duncan Edwards, 21 ans au moment des faits. Rescapé, Bobby Charlton remportera la Coupe du monde avec les Three Lions huit ans plus tard.

  3. Public Domain

    #3 19 juillet 1960 – Equipe olympique du Danemark

    A l'approche des Jeux olympiques d'été de 1960 à Rome, l'équipe danoise part jouer un match de préparation à Herning, dans le nord du pays. Huit joueurs originaires de Copenhague tentent de rejoindre le reste de l'équipe en avion, mais ce dernier s'écrase dans le Sund, le détroit qui sépare le Danemark de la Suède. Le pilote sera le seul survivant du drame.

  4. Estadio

    #4 3 avril 1961 – CD Green Cross (Chili)

    L'équipe chilienne du CD Green Cross est décimée par ce crash survenu en pleine Cordillère des Andes. Les 20 passagers de l'avion périssent dans cet accident, alors qu'ils étaient en route vers la capitale, Santiago, d'où est originaire le club, aujourd'hui basé à Temuco. La queue de l'appareil est retrouvée le 10 avril 1961. En février 2015, de nouveaux éléments du fuselage sont retrouvés.

  5. The Strongest

    #5 26 septembre 1969 – The Strongest (Bolivie)

    L'équipe bolivienne The Strongest a également été frappée par un crash d'avion. 16 joueurs notamment ont perdu la vie dans cet accident, survenu alors que le pays était secoué par un coup d'Etat militaire. L'équipe rentrait d'un tournoi amical. Absent, le capitaine Rolando Vargas mènera l'équipe au titre national dès l'année suivante.

  6. #6 11 août 1979 – FC Pakhtakor Tachkent (URSS)

    La catastrophe -un accrochage entre deux avions au-dessus de l'Ukraine- cause la mort de 178 personnes. Parmi elles, 17 joueurs et membres du staff de ce club ouzbek. Ils étaient parti disputer un match de championnat à Minsk (Biélorussie), contre le Dinamo.

  7. Archivo El Comercio

    #7 8 décembre 1987 – Allianza Lima (Pérou)

    L'équipe péruvienne s'apprête à remporter le championnat. Au retour d'un déplacement, leur avion s'écrase dans l'océen Pacifique peu avant l'atterrissage à Lima, en raison d'une erreur de pilotage. L'accident fait 43 victimes, dont 16 joueurs.

  8. slowfoot.pl

    #8 7 juin 1989 – Kleurrijk Elftal (Colourful 11, Surinam)

    Le "Onze Coloré" en version française est une sélection de joueurs surinamais venus jouer aux Pays-Bas pour renforcer les liens entre les deux pays. Ce jour-là, elle quitte Amsterdam pour aller jouer une série de matches à Paramaribo. Peu avant d'arriver dans la capitale surinamaise, l'avion et ses 187 passagers s'écrasent. Quinze des dix-huit joueurs présents à bord décèdent. Parmi les survivants, on retrouve Sigi Lens, le père de Jeremain Lens, qui doit toutefois mettre un terme à sa carrière.

  9. #9 27 avril 1993 – Equipe nationale de Zambie

    La Zambie doit se déplacer sur le terrain du Sénégal, dans le cadre des éliminatoires pour le Mondial 1994, aux Etats-Unis. Après un deuxième arrêt ravitaillement à Libreville, au Gabon, l'avion s'abîme en mer, en raison d'un moteur defectueux. Dix-huit joueurs font partie des 30 victimes de l'accident. La star de l'équipe, Kalusha Bwalya, devait se rendre au Sénégal par ses propres moyens et n'était donc pas présent. Réorganisée autour de lui, l'équipe parvient jusqu'en finale de la CAN quelques mois plus tard.

  10. Nigeria Football Federation

    #10 18 septembre 1994 - Omalie Aimuanmwosari

    C'est l'un des rares exemples de joueurs décédés individuellement dans un accident d'avion. A bord d'un vol de l'Oriental Airlines, le joueur nigérian fait partie des 5 victimes de l'accident qui a lieu à Tamanrasset, en Algérie. Après une heure et demie sans parvenir à atterrir en raison des conditions climatiques, l'avion s'écrase faute de carburant.
  11. Getty Images

    #11 28 novembre 2016 – Chapecoense (Brésil)

    En route pour la Colombie pour y disputer la finale retour de Copa Sudamericana, l'équipe de Chapecoense est décimée par le crash de son avion. 71 des 76 passagers périssent. Parmi les cinq survivants, l'on dénombre trois footballeurs. Chapecoense sera désigné vainqueur de la Copa Sudamericana et entreprend depuis de se reconstruire au sein du championnat brésilien.