Sarkozy : "Neymar et Kopa, c’est le rêve"

PartagerFermer Commentaires
Présent mardi à Bétheny, près de Reims, pour l’inauguration du centre de vie Raymond Kopa, Nicolas Sarkozy a évoqué Neymar lors de sa prise de parole.

Nicolas Sarkozy était l’un des invités d’honneur du Stade de Reims mardi pour l’inauguration du centre de vie Raymond Kopa. L'ancien chef de l'Etat, qui avait remis la légion d'honneur au premier Ballon d'Or Français, a été le dernier à prendre la parole. "L’histoire de Kopa, c’est le rêve. Un grand français, venu de l’Est, qui a commencé à la mine et avait comme avenir de rester dans ce métier toute sa vie. Le football lui a permis d’être connu de la planète entière", a-t-il déclaré, ajoutant au sujet de Neymar : "Mon Dieu, qu’il est important pour la France d’avoir un jeune brésilien qui arrive, qui remplit les stades, qui fait se dresser les foules. Chacun se dit ‘ce petit gosse il y a quelques années était dans les bidonvilles brésiliens et maintenant il fait rêver des millions de gens à  travers la planète. C’est ça le football, c’est le rêve, et c’est en cela que le football et le sport sont indispensables à la société."

"Si j’étais né à Reims, j’aurai aimé ce club de toutes mes forces"

Grand supporter du Paris Saint-Germain, Nicolas Sarkozy a également souhaité le meilleur au  Stade de Reims pour les années à venir : "Le PSG a un remarquable président qui est Nasser Al-Khelaïfi. Je suis fidèle à mon club depuis 50 ans et j’aime la fidélité. Mais la vie et le destin m’auraient fait naitre à Reims, j’aurai aimé ce club de toutes mes forces. J’aurai emmené mes enfants le voir jouer, parce que le football c’est aussi la passion et la famille. Ce sont les valeurs que véhiculent le Stade de Reims. Je souhaite de tout cœur que vous retrouviez la seule division qui soit digne de votre histoire. Vous savez laquelle (la Ligue 1, ndlr). Et je veux tellement pouvoir revivre ces soirées insupportables au Parc des Princes, à côté du président Caillot." Peut-être dès la saison prochaine si le Stade de Reims, deuxième derrière Le Havre après cinq journées, maintient le rythme toute la saison.

Benjamin Quarez, à Bétheny

Prochain article:
Ronaldo, Messi et Neymar nommés pour le titre de meilleur joueur FIFA de l'année 2017
Prochain article:
Real Madrid, Zidane : "Je vais démontrer que je suis assez bon pour être là"
Prochain article:
Real Madrid, Marcelo absent près de trois semaines
Prochain article:
Atlético Madrid, Simeone attend plus de Gameiro
Prochain article:
Nice, Rivière : "L’arrivée de Neymar, Mbappé, c’est parfait pour la Ligue 1"
Fermer