PSG-Monaco - Comment Leonardo Jardim a transformé Rony Lopes

PartagerFermer Commentaires
Auteur de 12 buts et 5 passes décisives en L1, Rony Lopes s'impose comme un leader à Monaco. Le fruit d'un travail réalisé auprès de Leonardo Jardim.

Au coeur de la préparation estivale de l'AS Monaco, Leonardo Jardim avait statué. Cette fois, le technicien portugais allait conserver Rony Lopes, envoyé en prêt à Lille la saison dernière, pour prendre la succession de Bernardo Silva. Amené à maturité dans le Nord, le petit ailier portugais n'affichait toutefois pas toutes les garanties de réussite, notamment dans sa capacité à se montrer aussi décisif que son prédecesseur. Jusque fin 2017, après une première partie de saison moyenne, tous les doutes étaient encore permis. Mais depuis le mois de janvier dernier, le joueur de 22 ans surfe sur une dynamique très positive et s'impose comme un des principaux atouts monégasques. Le résultat d'un travail tactique et mental qui en fait aujourd'hui un joueur capable d'exploiter pleinement son potentiel. 

Se retrouver en position de marquer

Lors de la première partie de la saison, Rony Lopes montrait à parts égales les qualités et les défauts d'un jeu plein de vitesse quasiment vide d'efficacité (seulement 2 buts inscrits, ndlr). Un point crucial de son évolution identifié par Leonardo Jardim dès les premières semaines de compétition. "Leonardo est convaincu de son potentiel, nous expliquait l'hiver dernier son ancien formateur au Benfica Lisbonne Renato PaivaIl travaille avec lui pour qu’à partir de sa position d’ailier, il se retrouve plus souvent dans la surface". Un travail tactique qui a porté ses fruits puisque l'attaquant portugais a touché 42 ballons dans la surface adverse lors de ses 13 derniers matches contre 52 lors des 19 premiers. Pour un résultat sans équivoque : 10 buts lors de ses 11 derniers matches de Ligue 1 soit autant que lors de ses 78 matches précédents. 

L'article continue ci-dessous

Rony Lopes PSG Monaco Infographie

Prendre confiance en ses qualités de buteur

Dans les statistiques, tout prouve que Rony Lopes a épuré son jeu pour présenter un ratio de vrai buteur (1 but toutes les 173 minutes alors que son meilleur ratio était d'1 but toutes les 315 minutes lors de la saison 2015/2016). Alors qu'il tente beaucoup moins, l'international portugais cadre beaucoup plus (60% de tirs cadrés contre 48,1% la saison passée) et a donc naturellement besoin de moins d'essais pour trouver la faille (1 but tous les 4,5 tirs contre 1 but tous les 16,8 tirs la saison passée). Pour parvenir à ce résultat, Rony Lopes a dû se persuader qu'il pouvait de nouveau être le buteur qu'il était lorsqu'il évoluait dans les catégories jeunes du Benfica. "Avec nous il jouait le plus souvent derrière l’attaquant parce qu’il a une grande capacité à marquer des buts. Quand il l’aura exploitée, il sera à maturité", reprenait Renato Paiva. À Monaco, l'analyse n'est pas bien différente. 

Dans son management, Leonardo Jardim peut fonctionner de manière différente selon les profils de ses jeunes joueurs. Alors qu'il sait parfaitement attiser la frustration pour en obtenir le meilleur, le technicien sait aussi donner sa confiance sans la reprendre au moindre impair. Après une demi-saison loin du compte, Rony Lopes a enchainé les matches pour aujourd'hui faire partie du top 5 des joueurs de champ les plus utilisés de l'ASM. "À la base, Rony est un gamin extrêmement doué et précoce, explique un habitué de La Turbie. Il fallait surtout le préparer physiquement et mentalement à enchaîner les matches. Le coach lui a fait passer un cap en lui redonnant confiance en lui". Après un passage manqué à Manchester City et plusieurs allers-retours entre Lille et Monaco, l'attaquant n'avait plus été depuis bien longtemps dans les meilleures dispositions mentales. Désormais lancé, il est bien devenu le plus grand danger de l'équipe championne de France. 

Prochain article:
Liverpool-Dortmund 1-3, Pulisic et Dortmund matent Liverpool
Prochain article:
Lyon, Aulas envisage "une ou deux folies"
Prochain article:
Olivier Giroud a tenu sa promesse
Prochain article:
Le choc Barça-Séville se disputera au Maroc
Prochain article:
Ozil se retire de la sélection allemande
Fermer

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible en ligne. En utilisant notre site, vous acceptez d'utiliser ces cookies conformément à notre politique de confidentialité.

Voir plus Accepter