Mercato - Qui est Junior Sambia, la nouvelle recrue de Montpellier ?

PartagerFermer Commentaires
Polyvalent, rapide et athlétique, Junior Sambia (20 ans) va découvrir la Ligue 1 avec Montpellier quatre ans après avoir rejoint les Chamois Niortais.

Son transfert a été officialisé mercredi. Junior Sambia, 20 ans, s'est engagé avec Montpellier pour les cinq prochaines saisons. Un nouveau défi pour celui qui s'est révélé en Ligue 2, à Niort. "Pour son évolution, il fallait qu'il aille en Ligue 1, nous confie Alexandre Bouchard, gardien des Chamois. C'est quelqu'un qui a progressé avec le coach (Denis Renaud). Il est plus performant et efficace qu'il ne l'était en début de saison dernière. Aujourd'hui, que des clubs de Ligue 1 se soient intéressés à lui, ça n'a rien d'étonnant par rapport au travail qu'il a fourni et la manière dont les dirigeants l'ont fait évoluer."

Comment Garcia a reconstruit le milieu de l'ASSE

L'article continue ci-dessous

Passé par l'OL, qu'il a quitté en 2011, Junior Sambia a su rebondir. D'abord à Caluire en U15, puis à Mâcon où il est devenu l'un des cadres de l'équipe dirigée par Jérémy Chavany en U17 nationaux. "J'ai été frappé par sa polyvalence, aussi bien en terme de postes que de pieds. C'était déjà un joueur complet, avec des qualités athlétiques et de vitesse. Je le faisais jouer en relayeur, dans un rôle de box-to-box", se souvient l'ancien technicien qui l'a vu évoluer au poste de latéral droit la saison passée. Un rôle dans lequel il a impressionné ses partenaires. "Junior manquait juste d'efficacité dans le dernier geste, un centre ou une frappe. Aujourd'hui, il a passé ce cap, assure Alexandre Bouchard. Avec sa vivacité et sa qualité de dribbles, il a su s'améliorer pour devenir un excellent joueur de Ligue 2."

Une frappe de balle à la Juninho

"Il pouvait remonter le ballon de la position d'arrière à celle d'attaquant en dribblant quatre-cinq joueurs, tout ça en le répétant plusieurs fois lors d'un même match", ajoute Alexandre Bouchard, aussi surpris par la frappe de balle de son ancien coéquipier. "J'ai connu très peu de joueurs avec une qualité de frappe comme la sienne, à la fois puissante et flottante, nous explique-t-il. Juninho, avec lequel j'ai eu la chance de m'entraîner, c'était le top mondial. Mais mis à part lui, Junior sur les coups francs c'est assez impressionnant." Une frappe "pure et limpide", remarquée par Jérémy Chavany à l'époque : "Sur sa deuxième année avec nous, c'est quelque chose qui m'a marqué. Il tentait plus de l'extérieur de la surface et je pense que c'est ce qu'il a gagné avec le temps, la confiance en lui et en sa frappe de balle."

"C'est un garçon qui a surtout su se montrer déterminé, en témoigne son essai à Niort, précise l'intéressé. C'était déjà une difficulté pour lui d'aller là-bas et payer le billet de train, mais il a su faire ses preuves pour que l'essai soit concluant. Certains recruteurs étaient un peu frileux et il est allé chercher lui-même sa place dans le monde pro." Une détermination qui a donc fini par lui ouvrir les portes de la Ligue 1. Le président montpelliérain, Laurent Nicollin, l'a présenté comme milieu relayeur sur le site du club. Un retour à ses premières amours qui devrait le pousser vers des débuts dans l'élite très bientôt.

Prochain article:
Ronaldo, Messi et Neymar nommés pour le titre de meilleur joueur FIFA de l'année 2017
Prochain article:
Real Madrid, Zidane : "Je vais démontrer que je suis assez bon pour être là"
Prochain article:
Real Madrid, Marcelo absent près de trois semaines
Prochain article:
Atlético Madrid, Simeone attend plus de Gameiro
Prochain article:
Nice, Rivière : "L’arrivée de Neymar, Mbappé, c’est parfait pour la Ligue 1"
Fermer