Le bilan des précédentes recrues hivernales du Real Madrid au mercato de janvier

PartagerFermer Commentaires
Le Real Madrid voudrait recruter cet hiver. L'occasion de se pencher sur le bilan des précédentes recrues hivernales du Real Madrid.

Le Real Madrid a la réputation, fondée, en grande partie, d'être allergique à la fenêtre hivernale des transferts. Le club merengue recrute peu, voire pas du tout, en janvier et ce, toutes périodes confondues.

Toute l'actu mercato du jour

Pourtant, Madrid a tout de même recruté quelques joueurs au mercato d'hiver pour des fortunes diverses. Et même, parfois, pour des fortunes tout court. Au total, 143 millions d'euros ont été investis par le club madrilène sur le marché de début d'année sur 18 joueurs. Alors qu'un différend secoue actuellement les coulisses du Real entre un staff sportif qui ne veut pas de renforts et une direction avide de recrues, portons un regard sur les anciennes incorporations hivernales madrilènes, du zenith avec Marcelo et ses 6.5 millions d'euros depuis Fluminense pour une immense carrière, au nadir Julien Faubert et son assoupissement lors d'un match à Villarreal.

Une constante émerge malgré la disparité des retours sur investissement sur ces recrues : la faible quantité de titres glanée après un transfert effectué en janvier. Le Real a recruté en hiver sur une période de 9 ans dans toute son histoire et sur les 9 saisons correspondantes, seuls 4 titres ont été remportés.

Une Champions League, deux championnats et une Copa del Rey. On se souvient par exemple des arrivées de Gago et de Higuain lors de la conquête de la Liga 2007 sous Capello. Une arrivée mal vue par le président d'honneur de l'époque, un certain Alfredo Di Stefano. Ce dernier avait tancé qu'on préférait "acheter les œufs au magasin alors qu’on a la poule à la maison." Di Stefano faisait alors référence à 5 jeunes jeunes prometteurs issus de la Fabrica Blanca, la formation madrilène et qui constituaient "la Quinta de la gallina", le quintet de la poule, censé succéder à la Quinta d'El Buitre, celui du "vautour" Emiliano Butragueno. En clair, Don Alfredo aurait préféré voir les jeunes Negredo, Soldado ou encore De la Red avoir leur chance plutôt que des recrues extérieures.

En 2011, on se souvient que le Real avait investi sur Emmanuel Adebayor et remporté la Copa Del Rey. Mais en général, la corrélation entre les titres et les transfert hivernaux est très ténue dans l'histoire du Real. Les Faubert, Adebayor, Dani Parejo, Javier Portillo, Lucas Silva ou Ze Roberto n'ont pas aidé à une perception plus positive du mercato de janvier au sein de la direction madrilène. 

Zinedine Zidane Real Madrid

L'article continue ci-dessous

Pour le mercato actuel, les recrues potentielles qui reviennent le plus souvent dans les colonnes des journaux sportifs de la capitale espagnole sont  Kepa Arrizabalaga, le jeune portier de Bilbao et l'arrivée possible d'un attaquant pour suppléer un Karim Benzema blessé et dont l'innocuité offensive démontrée tout au long de la première partie de saison a laissé perplexe plus d'un observateur, malgré le soutien indéfectible de Zidane.

Le Real n'a pas forcément besoin de Kepa à l'instant T. Mais Madrid voudrait le sécuriser avant qu'il ne signe un nouveau contrat avec son club ou avec une formation huppée de Premier League. L'urgence, c'est surtout l'arrivée d'un attaquant et plusieurs noms ont été avancés par les médias ibériques. Historiquement, outre Higuain, dont la production a été correcte, même au delà de la moyenne si l'on occulte ses contributions faméliques dans les grands matches, le Real n'a pas vraiment de chance (de flair ?) quand il s'agit d'acheter des attaquants en janvier.

On se souvient d'ailleurs de Klaas-Jan Huntelaar, débarqué en janvier 2008 et interdit de Ligue des champions au Real car il avait joué la C3 avec l'Ajax... Antonio Cassano, lui avait fait partie des Galactiques pour un passage très anecdotique qui ne lui aura laissé que des regrets, comme il le confiat récemment sur Canal +. Des regrets, c'est ce qui guette un Real distancé par le Barça en Liga et indigent dans le jeu dans toutes les compétitions auxquelles il participe cette saison. Car se jeter à l'eau en janvier, ce n'est pas toujours une bonne idée.

Prochain article:
Paris Saint-Germain : Poste par poste, Thomas Tuchel fait le point sur le mercato
Prochain article:
Amical - Grâce à Mathieu Debuchy, l'ASSE vient à bout du RC Lens (1-0)
Prochain article:
Amical - Sans ses champions du monde, l'OM tient Villarreal en échec
Prochain article:
Amicaux : Bordeaux accroché, Rennes dompté
Prochain article:
Clément Turpin raconte comment Edinson Cavani l'a réconcilié avec Luis Suarez
Fermer

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible en ligne. En utilisant notre site, vous acceptez d'utiliser ces cookies conformément à notre politique de confidentialité.

Voir plus Accepter