Après plus de trois mois en 2018, quels sont les favoris pour le Ballon d'Or ?

Commentaires
La rédaction de Goal a fait son classement pour le Ballon d'Or 2018 après les trois premiers mois de l'année ! Cristiano Ronaldo est plébiscité.

Et si Cristiano Ronaldo repassait enfin devant Lionel Messi dans son inexorable quête de Ballons d'Or ? Les deux meilleurs joueurs du monde ont remporté la plus prestigieuse des distinctions individuelles à cinq reprises chacun. Qu'en sera-t-il cette année ? Nos journalistes ont voté pour le top 5 des meilleurs joueurs du monde depuis le premier janvier de l'année civile. Après trois mois et demi de compétition, l'occasion est parfaite pour faire une première photographie, même si la dernière ligne droite de la Ligue des champions et la Coupe du monde peuvent évidemment changer la donne...

Cinquième place : Neymar (Paris Saint-Germain - Brésil)

Le joueur le plus cher de l'histoire du football s'est blessé le 26 février dernier, lors d'un Classico contre l'OM dans lequel il avait encore fait parler toute sa classe. Opéré pour une fracture du cinquième métatarse couplée à une entorse de la cheville, Neymar est au Brésil depuis deux mois. Malgré cela, il devance tout de même Sergio Ramos pour faire une incursion dans ce top 5 avec deux petits mois de compétition dans les jambes - c'est dire son impact sur ce début d'année. Privé de la seconde manche du PSG contre le Real Madrid, Neymar avait fait une prestation honorable à l'aller, même sans trouver le chemin des filets. Mais c'est sur la scène nationale que le numéro 10 a vraiment fait le show. La marge qu'il a affichée a atteint des proportions telles qu'il est encore le deuxième buteur de Ligue 1 derrière Edinson Cavani, tout en restant meilleur passeur. Avec 11 buts en 10 apparitions avec le club de la capitale sur ces deux mois, Neymar remplissait son contrat avant d'être coupé dans son élan. Son match contre Dijon (8-0), le 17 janvier, était à couper le souffle. Ce soir-là, il avait signé 4 buts et 2 passes décisives.

Quatrième place : Kevin De Bruyne (Manchester City - Belgique)

Plaque tournante de Pep Guardiola dans un secteur-clé, le Belge est dans la meilleure phase de sa carrière. Même si son influence n'a pas été suffisante en quarts de finale de Ligue des champions contre Liverpool, De Bruyne est le meilleur joueur de la meilleure équipe d'Angleterre. Cela suffit à mesurer la dimension qu'il a prise. Jeu court, ouvertures millimétrées, combinaisons, transversales, coups de pied arrêtés, tout y passe. Organisateur à l'œil de lynx, l'international belge a tout pour truster une place d'honneur dans le classement du Ballon d'Or cette année. Il jouera un rôle important pour la Belgique à la Coupe du monde, à l'instar de ses compères Eden Hazard, Dries Mertens ou Romelu Lukaku. Avant cela, il grimpera sur le toit de l'Angleterre après sa campagne magistrale dans une équipe au jeu léché.

Troisième place : Mohamed Salah (Liverpool - Egypte)

Qui arrêtera ce dribbleur inventif aux pieds de velours ? En moins de dix mois, Mohamed Salah est devenu le joueur le plus prisé d'Angleterre et l'idole d'Anfield. Il a un chant à son honneur, reçoit une pluie d'éloges à chacune de ses sorties, et s'offre même le luxe d'être fréquemment comparé à Lionel Messi pour son style explosif et sa façon de conclure du gauche. Il n'y a qu'à voir son rôle dans le choc british des quarts de finale de la Ligue des champions, où il a martyrisé la défense des Citizens par ses accélérations en plus de marquer à l'aller (et de signer une passe décisive) comme au retour. Sa complicité technique avec Roberto Firmino et Sadio Mané lui a permis de cumuler 30 buts depuis le début de la saison actuelle, avec un ratio qui s'est accentué en 2018, à un stade de la saison où tout s'écrit. "Mo Salah" caracole même en tête du classement du Soulier d'Or. Inarrêtable.

Deuxième place : Lionel Messi (FC Barcelone - Argentine)

Le natif de Rosario aurait pu truster la première place si le classement avait pris en compte l'ensemble de la saison actuelle, et non l'année civile. Car Lionel Messi, régulier et toujours aussi élégant, reste le maillon fort d'un Barça en pleine transition. Depuis l'arrivée d'Ernesto Valverde et le départ de Neymar, qui a mis fin à la MSN, Messi a dû digérer un changement de style, mais cela ne l'a pas empêché de se montrer toujours plus décisif, notamment sur les coups-francs directs, dont il est devenu un véritable spécialiste. Son impact dans la double-confrontation contre Chelsea en huitièmes de finale a marqué les esprits. En revanche, le numéro 10 n'a rien pu faire en quarts pour éviter le désastre des Blaugrana contre la Roma (1-4). Mais c'est en Coupe du monde, plus que jamais, que Lionel Messi doit écrire le chapitre majeur de son année. Il le sait. Toute l'Argentine le sait. Et le monde entier scrutera ses performances en Russie.

L'article continue ci-dessous

Premiére place : Cristiano Ronaldo (Real Madrid - Portugal)

Cristiano Ronaldo est une machine à buts, c'est entendu. Mais la superstar portugaise du Real Madrid a rarement connu des saisons aussi sinusoïdales depuis le début de sa carrière. Il ne comptait qu'un petit but au mois de novembre en Liga, mais il pointe désormais à vingt-trois, cinq mois plus tard... Et il a atteint des altitudes encore plus élevées en Ligue des champions - dans tous les sens du terme. Buteur à trois reprises contre le PSG en huitièmes de finale, CR7 a remis cela contre la Juventus le tour suivant. Son penalty plein de sang-froid a propulsé le double tenant du titre dans le dernier carré, une semaine après ce qui restera certainement le plus beau but de sa carrière, d'un retourné accrobatique exceptionnel qui a laissé l'immense Guanluigi Buffon sans réaction. Ce soir-là, Ronaldo a reçu une ovation du public italien. C'était un moment de grâce. C'était son moment. Comme cette période de l'année qu'il affectionne tant. Au final, Cristiano Ronaldo s'est déjà placé en tête de la course au Ballon d'Or avant même que le Mondial ne débute. Et c'est pour cela qu'il grimpe sur la première marche de notre classement. 

PS Ballon d'Or

Ont été cités : Sergio Ramos, Antoine Griezmann, Luka Modric, Robert Lewandowski.

Prochain article:
OL-OM (4-2) - Lyon et Genesio surfent sur la vague
Prochain article:
Aouar, Traoré et les réactions après OL-OM (4-2)
Prochain article:
Lyon-Marseille 4-2, Traoré et l'OL laminent l'OM
Prochain article:
Barça-Gérone 2-2, le Barça perd ses premiers points en Liga
Prochain article:
Frosinone-Juventus 0-2, Ronaldo et la Juve à l'usure
Fermer