Tottenham : Pochettino félicite Dier pour son tacle sur Ramos

Commentaires()
David Ramos
Le manager des Spurs est revenu sur le tacle rugueux de son joueur lors du match entre l'Espagne et l'Angleterre, remporté par les Three Lions (2-3).

Le manager de Tottenham, Mauricio Pochettino, est "très fier" de son milieu de terrain Eric Dier, qui a réalisé un tacle spectaculaire sur Sergio Ramos lors de la victoire de l'Angleterre face à l'Espagne.

Dier avait annoncé la couleur dès la 12e minute par ce geste très rugueux, qualifié d'agressif, mais Pochettino a aimé ce qu'il a vu. "Oui bien sûr, je suis très fier", a déclaré le manager argentin dans des propos accordés à Sky Sports. Dier était l'une des quatre stars de Tottenham dans le onze de départ de l'Angleterre à Séville, aux côtés de Kieran Trippier, Harry Winks et Harry Kane.

L'article continue ci-dessous

Pochettino a apprécié les performances de ses joueurs, qui peuvent se replonger dans leur compétition nationale avec un match contre West Ham en Premier League samedi. "Je pense qu'ils ont été brillants. Nous avons expliqué à quel point l'attitude était incroyable", a-t-il déclaré. "Contre l'Espagne, si vous ne jouez pas avec plus d'attitude qu'eux, ils ont des joueurs incroyables et cela rend votre travail difficile. Je pense qu'ils étaient exceptionnels et il est difficile de dire qui d'Eric ou Harry Winks ou Harry Kane ou Kieran Trippier [était le meilleur], je pense que toute l'équipe a été brillante".

"L'attitude est importante dans le football pour le succès et je pense que c'est important pour ces types de joueurs, je pense qu'ils ont un grand potentiel dans l'avenir pour remporter des titres [internationaux]", a conclu le manager des Spurs.

De son côté, Eric Dier avait lui aussi expliqué son geste sur la télévision britannique. "C'est très important que nous respections nos adversaires et Ramos est l'un des meilleurs de tous les temps. Mais quand nous débutons un match, c'est chacun pour soi, nous devons mettre le pied, nous imposer et être agressifs. Toujours en étant respectueux, mais être les premiers sur le ballon et montrer que rien ne nous intimide. C'est aussi important que de bien jouer et tous les autres aspects. Ramos en est un bon exemple. Il est excellent, mais en même temps il marque son territoire et ne se laisse pas intimider. Nous devons faire la même chose".

Fermer