Olympique de Marseille - Florian Thauvin au Milan AC ? "Des bêtises" selon son agent

Commentaires()
Getty
Annoncé quasiment d’accord avec le Milan AC par France Football, Florian Thauvin a répondu par l’intermédiaire de son agent, Jean-Pierre Bernès.

Où jouera Florian Thauvin la saison prochaine ? À l’Olympique de Marseille ? Difficile à dire. Le joueur, sous contrat jusqu’en 2021, avait conditionné son avenir sur la Canebière à une qualification en Ligue des Champions. À l’heure actuelle, l’OM, 5e, compte 5 points de retard sur la 3e place qualificative pour la coupe aux grandes oreilles détenue par l’Olympique Lyonnais. Et les hommes de Rudi Garcia ne respirent pas la grande forme en ce moment, malgré la victoire poussive contre Nîmes (2-1) samedi dernier.

Bernès : "Nous sommes au mois d'avril et les rumeurs ne font que commencer"

Logiquement, Thauvin prend donc les devants. Et il ne fait pas les choses à moitié selon France Football, puisque nos confrères annonçaient ce mardi un accord "imminent" avec le Milan AC, pour un transfert qui pourrait atteindre les 40 millions d’euros ! À condition, bien évidemment, que les Rossoneri parviennent à se qualifier pour la C1. Pour l’instant, les hommes de Gennaro Gattuso seront de la partie grâce à leur 4e place en Serie A, mais ces derniers n’ont qu’une longueur d’avance sur l’AS Rome, et deux sur l’Atalanta Bergame.

L'article continue ci-dessous

Affaire conclue en cas de qualification ? Loin de là ! Alertés par la rumeur lancée par FF, nos confrères du média spécialisé Le Phocéen ont passé un coup de fil à l’agent de Thauvin, avec qui il a récemment prolongé, Jean-Pierre Bernès. "Ce sont des bêtises, il n'y a rien du tout avec le Milan ni avec d'autres clubs italiens. Nous sommes au mois d'avril et les rumeurs ne font que commencer. Il ne faut pas y prêter attention", a-t-il expliqué.

D'autres cadors européens sur les rangs

Évidemment, Bernès n’allait pas annoncer le départ de son client. Mais Le Phocéen a également contacté un autre agent, bien implanté en Italie, sans citer son nom. Et son discours ressemble beaucoup à celui de JPB. "Il est trop tôt pour y accorder du crédit. D'une part, les gros clubs italiens travaillent dans le secret absolu, et d'autre part, le Milan doit régler ses problèmes avant de penser à conclure des accords pour la saison prochaine".

En effet, les Rouge et Noir, à l’instar du Paris Saint-Germain, restent sous la menace d’une sanction de l’UEFA dans le cadre du fair-play financier. Tant que ses problèmes extra sportifs ne seront pas réglés, le club milanais ne s’avancera sur aucun transfert d’envergure. Wait and see, donc… Et en attendant, les autres cadors européens comme le Bayern Munich, Naples ou encore l’Inter Milan, restent sur le coup.

Fermer