Naples s'envole, l'Inter Milan glisse

Commentaires()
Dans le haut du classement de la Série A, Naples a fait le métier pour conforter son statut de leader. L'Inter, de son côté, a encore chuté.

Il a fallu attendre la semaine passée pour voir l'Inter Milan concéder sa première défaite. En cette fin d'année, le club lombard marque clairement le pas puisqu'il a concédé un second revers de rang, cette semaine, cette fois-ci face à Sassuolo.

Une fois de plus, les hommes de Luciano Spalletti ont payé leur manque de réalisme dans les deux surfaces. Et contrairement à la semaine passée, Mauro Icardi n'a même pas trouvé le chemin des filets.Tout s'est joué dans le premère acte pour ce match, avec un but de Falcinelli peu après la demi-heure de jeu (34e). L'Inter s'est révolté mais a manqué de précision dans le dernier geste. Troisième de Serie A, le club milanais voit la Roma revenir dans son rétroviseur et pourrait tomber du podium.

Naples ne lâche rien

Naples, de son côté, est loin de ces préoccupations. C'est dans un costume de leader bien installé que les hommes de Sarri vont regarder le choc entre la Juventus et la Roma, puis passer Noël. Ce samedi, contre la Sampdoria de Gênes, le Napoli a pourtant montré quelques failles lors du première mi-temps très animée. Dès la deuxième minute, Ramirez a ouvert le score pour les visiteurs, avant qu'Allan n'égalise pour les coéquipiers de Mertens (16e).

Naples a ensuite concédé un penalty transformé par Quagliarella (29e), mais San Paolo a rugi en quelques minutes en voyant ses hommes inverser la situation. Et ses hommes forts y sont encore pour beaucoup. Insigne a égalisé (33e) puis Hamsik a inscrit le but victorieux avant la pause (39e) pour devenir seul meilleur buteur de l'histoire du club devant Diego Maradona. L'expulsion de Mario Rui à un quart d'heure de la fin n'a rien changé. Contrat rempli pour l'équipe la plus spectaculaire de cette phase aller.

Prochain article:
Le message audio glaçant d'Emiliano Sala dans l'avion
Prochain article:
Le Barça prépare une offre stratosphérique pour De Jong
Prochain article:
Arsenal, Laurent Koscielny soutient Hector Bellerin : "Revient plus fort qu'avant"
Prochain article:
Coupe de France : L'AS Monaco tombe contre le FC Metz, Lille assure contre Sète
Prochain article:
Après une nouvelle défaite contre Metz, Thierry Henry n'entrevoit toujours pas le bout du tunnel
Fermer