Lille, Gérard Lopez : "Les critiques, je m'en fous"

Commentaires()
LOSC
Le propriétaire de Lille a de nouveau affiché ses ambitions. Il veut faire du LOSC un des acteurs majeurs de la Ligue 1.

Tout va pour le mieux à Lille. Deuxième de Ligue 1 derrière le PSG, le club nordiste est en bonne voie pour retrouver la Ligue des champions la saison prochaine. Une saison qui contraste totalement avec la dernière et la lutte pour le maintien. Forcément, le nouveau propriétaire du LOSC, Gérard Lopez peut avoir le sourire après avoir essuyé de nombreuses critiques lors de sa première saison. Dans une interview accordée à L'Equipe, il a affiché ses ambitions.

"Une finale pour l'Europe face à l'ASSE ? Non. On a cinq points d'avance sur Lyon, dix sur l'OM et onze sur Saint-Étienne. Et une différence de buts qui nous donne un point en plus. On va batailler contre les trois. Et dissocier les rencontres pour maintenir la concentration de nos gars et nos points d'avance. On ne veut pas abandonner cette deuxième place", a indiqué le propriétaire de Lille encore prudent lorsqu'il s'agit de parler du podium.

"Vendre pour 100 millions d'euros cet été"

Nicolas Pepe Luis Campos Lille 2018-19

L'article continue ci-dessous

"Aulas a lancé le match à distance ? (Rires.) Jean-Michel devrait faire attention à ne pas comparer Lens (2002) et Lille. Ça risque de motiver les gens encore plus. Je préfère être cinq points devant. Ils ont encore trois compétitions et l'effectif pour ça. On a un calendrier plus compliqué que l'OL sur les quatre, cinq rencontres à venir. Le match à Lyon sera à élimination directe. Ils ont plus d'expérience. Mais nous plus d'insouciance. Ce qui nous a sauvés la saison passée, notamment à Toulouse (3-2)", a ajouté Gérard Lopez.

Une absence de C1 ne serait pas un drame pour son projet : "Notre business plan n'est pas basé sur cette participation en C1. La qualité du groupe ne sera pas différente selon notre classement final. Les noms des recrues sont déjà connus, avec des joueurs qui se projettent vite vers l'avant. La différence, c'est que l'on prendrait un cadre de plus si on disputait la C1. Besoin de vendre pour 100 millions d'euros cet été ? C'est ce qui est prévu. Mais on parle des besoins du club. L'objectif sera d'être compétitifs même si nous faisons 100 M € de ventes".

Gérard Lopez n'est pas touché par les critiques à son encontre, encore plus celles lors de son arrivée à Lille : "J'ai été vacciné en passant par la F1. Surtout que je ne communique pas, ce n'est pas mon caractère. La réalité est plutôt positive mais elle n'apparaît pas. In fine je m'en fous. J'arrive pour reprendre un club en France. Je suis né au Luxembourg. On associe cela avec de l'opacité. Je ne vais pas renier mon pays de naissance (...) J'ai laissé dire. Cela a encore plus renforcé le fait de ne pas faire confiance (...) Mes amis et les gens avec qui je fais des affaires s'en foutent royalement. Mon univers est ici. Et à Lille, c'est le LOSC. Honnêtement, les critiques je m'en fous !".

Fermer